Kanzashi

Tag Group

tuto-kanzashi-japonais

Qu'est-ce qu'un kanzashi ?

Le kanzashi est un accessoire du Japon utilisé comme bijoux pour cheveux par les apprenties geishas lorsqu'elles portent leur tenue traditionnelle : le kimono.

Il complètera de manière élégante l'aspect général et l'attrait d'une tenue traditionnelle. Pour les femmes japonaises, les cheveux sont une prolongation esthétique de la beauté de leur corps. Il est donc plus que juste que leur chevelure soit ornée d'éléments qui la rendront encore plus majestueuse.

Histoire du Kanzashi

Le Kanzashi était considéré comme un objet magique puissant. On l'utilisait pour protéger une personne des mauvais esprits (les démons oni japonais). Il y en a plusieurs sortes dont le bâton fin.

L' influence Chinoise sur le pays du soleil levant transforma cet objet de protection en accessoire de mode. Le kanzashi ordinaire est devenu un ornement capillaire venant composé les styles de coiffure de l'époque. C'est également à cette période que le peigne en bois fut introduit dans la culture japonaise.

Lorsque la modernisation commença à affecter la mode des femmes au Japon, l'utilisation du kanzashi devint plus rare. Son utilisation fut réservé à une pièce de cheveux portée uniquement par les mariées traditionnelles.

Aujourd'hui, il est toujjours porté par les maiko et des geisha. Pour ces professionnels, le kanzashi est une indication de leur position et de leur statut. On dit que les geishas portent des pièces de kanzashi moins élaborées mais plus élégantes. Les maiko, ou geisha en formation, portent des pièces plus colorées et plus nombreuses.

Le kanzashi est une pièce tellement importante de l'histoire du Japon que, dans les années 1980, l'art de sa fabrication fut considéré comme une profession artistique importante.

Les artistes du tsumami kanzashi ont besoin d'une formation professionnelle d'environ cinq ans au minimum et dix ans au maximum. Au fil des années, avec la puissance de plateformes telles qu'internet, les jeunes générations de Japonais l'ont fait passer d'un art à un hobby.

Bâton à cheveux kanzashi

Le bâton à cheveux japonais kanzashi était la façon originale de porter le kanzashi au Japon. Il était plus populaire pendant la période Jomon et était porté plus comme un talisman que comme un signe de mode.

À cette époque, les motifs japonais étaient moins élaborés et plus symboliques. Certaines femmes portent sur leurs cheveux de fines tiges faites de différents métaux comme l'or et l'argent. Par la suite, cela s'est transformé en motifs plus intéressants tels que des épées et des couteaux à lame émoussée.

Fleurs en ruban kanzashi

De nos jours, la tendance à porter des fleurs kanzashi a évolué. Les jeunes filles japonaises ont commencé à porter ces articles sur leurs cheveux, mais pas de manière aussi élaborée que les geisha

Elles se présentent généralement sous la forme d'une petite barrette ou d'un ruban rempli de fleurs aux pétales minuscules. Il est également intéressant de noter que même les professionnels portent des pinces à cheveux et des rubans kanzashi pour travailler. C'est leur petite façon de faire revivre les coiffures traditionnelles.

Types de styles kanzashi

Il existe différents types de formes et de styles kanzashi qui ont orné les cheveux des femmes au Japon au fil des siècles. Bien qu'il ne fasse pas partie de la mode et de l'accoutrement modernes, le kanzashi est toujours un élément intégral du style traditionnel geisha.

Dans la perception de la plupart des gens, le kanzashi est composé de fleurs, mais ce n'est qu'un aspect de sa complexité. Il existe de nombreux styles et motifs qui peuvent varier selon l'usage, l'occasion ou même la saison. Voici quelques exemples de kanzashi traditionnels :

Hana

Également connu sous le nom de style Hana kanzashi, il s'agit de l'image la plus courante d'un ornement capillaire traditionnel japonais. Le nom vient du mot hana qui signifie fleur dans la langue japonaise. Cette ornementation particulière est très courante dans l'accoutrement et la mode des geishas et des maiko.

Un kanzashi hana normal se compose d'une grappe de fleurs conçue pour donner l'impression qu'elles pendent des cheveux de la personne qui le porte.

Parfois, il est porté comme si une composition florale était éparpillée dans les cheveux. Il arrive également que ces fleurs soient regroupées pour créer des bouquets. Le plus souvent, les fleurs kanzashi sont fabriquées à partir de petits carrés de soie qui sont pliés un certain nombre de fois jusqu'à ce qu'ils deviennent de minuscules pétales.

Cette méthode particulière de création de fleurs kanzashi s'appelle le tsumami. C'est une méthode utilisée pour plier et pincer de minuscules morceaux de tissu pour en faire de minuscules pétales à l'aide d'une pince à épiler.

Bira-bira

Ce style particulier de kanzashi n'implique pas nécessairement des fleurs, mais ce sont des ornements capillaires très courants, portés par les femmes japonaises à travers le temps. Le bira-bira est un ornement suspendu dans lequel de minuscules bandes de métal sont placées sur des anneaux. Celles-ci sont ensuite attachées à un ornement plat, souvent en forme d'éventail, pour donner un aspect élégant.

Comme l'ornementation est suspendue à l'éventail et collée aux cheveux, elle suit tous les mouvements de la personne qui la porte. Ils sont également accompagnés d'un tintement qui est accentué par de petites cloches. Ces types d'ornementation sont généralement portés lors d'événements et d'occasions chics, en particulier par les geishas et les maiko.

Ils sont aussi portés par les mariées le jour de leur mariage. Ils sonnent comme des petites cloches en signe de prospérité et de bonheur.

Kogai et Kushi

Le kogai et le kushi sont également des ornements capillaires très courants portés par les femmes japonaises. Ce type particulier d'ornement de cheveux est commun pour les femmes en raison de sa simplicité.

Le kogai est constitué d'une longue épingle aux extrémités aplaties. On dit que cela représente une épée et son fourreau. Le kogai est complé par le Kushi. C'est un peigne japonais arrondi. L'épine dorsale du peigne est généralement ornée d'éléments artistiques complexes tels que des fleurs peintes, etc. Ils sont aussi souvent fabriqués en bois, peints avec de la laque et ornés de perles. Ces types d'ornements de cheveux sont placés sur une coiffure en forme de chignon.

Ogi

Ce style de kanzashi est similaire au bira-bira. Il est conçu avec un métal en forme d'éventail qui est maintenu en place par une longue épingle également. La tradition japonaise veut que les jeunes maiko le portent pour indiquer qu'elles ne sont pas encore devenues des geisha. Elles portent normalement deux pièces lors de leurs débuts.

Kanoko Dome

Ce style particulier de kanzashi est le plus sophistiqué de tous. Il est orné de bijoux, d'or, d'écailles de tortue et autres spécificités. Ils sont conçus avec des pierres orientales telles que des jades, des perles, des coraux. Le Kanoko japonais est porté par les maiko juniors lors d'occasions festives et fantaisistes.

Tama

Le tama est le bijou kanzashi le plus simple de tous. Contrairement à tous les autres styles de de peigne japonais, ce type singulier est le moins ornementé. Il se compose d'une longue épingle ou d'une broche au bout de laquelle se trouve une petite perle toute simple. Les couleurs représentent généralement la saison.

Où trouver des kanzashi à vendre ?

Pour ceux qui souhaitent vraiment acheter des kanzashi, la plupart des magasins de kimono vendent ces articles. Cela s'explique par le fait qu'il est considéré comme un élément important de l'habillement traditionnel. Il existe des kanzashi de différents styles qui sont en vente. Les plus courants sont le kanzashi Hana et le bira-bira, qui sont tous deux des accessoires complexes et élégants. La plupart des filles considèrent le kanzashi comme un style vintage de vêtements et de mode.

Pour cette raison, cet article peut être acheté dans de nombreux magasins vintage. Il existe différents styles et tailles qui peuvent être adaptés aux vêtements de tous les jours. Ils sont beaucoup moins chers que ceux vendus dans les magasins de kimonos car ils sont fabriqués avec moins de métaux précieux et de pierres précieuses.

D'autre part, ceux qui recherchent des kanzashi de prix, uniques et élégants peuvent choisir de chiner dans les magasins d'antiquités. Ce sont des endroits où l'on trouve des objets kanzashi anciens et bien conservés. La plupart de ces objets sont à collectionner car ils sont faits à la main et datent de plusieurs siècles. En outre, la plupart d'entre eux sont assez chers.

Comment réaliser un kanzashi ?

Tutoriel sur les fleurs Kanzashi

Le concept de pliage du tissu pour créer des pétales est très similaire à la création d'origami. La différence est que le kanzashi traite des formes de taille beaucoup plus petite et utilise du tissu au lieu du papier. Un petit morceau de tissu, généralement de la taille d'un carré de 10 cm, est découpé dans différentes couleurs et textures de tissu. Les plus couramment utilisés sont le satin et la soie. Pour les débutants, il est conseillé d'utiliser des carrés plus grands pour faciliter la découpe et le pliage du tissu. La première chose à faire est de plier le carré en diagonale, créant ainsi un triangle. Maintenez-le en place à l'aide d'une pince à épiler ou d'une épingle à cheveux. Pliez les deux bords vers le centre pour créer un losange.

Choisissez deux bords du losange et pliez-le dans le sens inverse du premier pli de façon à ce que les bords se rencontrent mais ne se chevauchent pas. Pliez le morceau entier en deux, en plein milieu. La forme doit ressembler à un bateau en papier plié. Cousez les bords ensemble en comptant de cinq à huit pétales.

Fabrication des fleurs Kanzashi

Il n'y a pas d'appareils spécifiques utilisés pour créer un pétale ou une feuille kanzashi. Le plus souvent, ils sont faits et cousus à la main. Cependant, toutes les fleurs kanzashi sont fabriquées à l'aide d'une pince à épiler à bouts pointus, d'une pince crocodile ou d'une épingle à cheveux. Les pétales étant minuscules, l'utilisation de ces petits dispositifs simples peut aider à maintenir le pliage, en particulier lorsque l'on plie plusieurs pétales ou feuilles à la fois.

Fleurs kanzashi par saison

La plupart des geishas et des maiko portent le kanzashi de Hana selon la saison. Elles changent le style et la couleur de leur accessoire en fonction de la fleur qui s'épanouit à un moment particulier de l'année. Pendant les fêtes du Nouvel An, les ornements habituels sont les fleurs de bambou et le pin. Les couleurs rouge, vert et blanc sont les plus populaires à cette époque de l'année et ces couleurs signifient l'humeur festive du mois de janvier. Au cours du mois de février, l'amour jeune est le thème populaire, c'est pourquoi les couleurs rose et rouge sont très à la mode. Les fleurs populaires sont les prunes. 

Au mois de mars, au lieu d'offrir des fleurs, certaines personnes utilisent de petites poupées pour célébrer la Hina Matsuri ou journée des petites filles au Japon.

Pendant les mois de mai et d'avril, les fleurs les plus courantes sont les sakura. Cependant, il existe des motifs uniques qui mettent en vedette la glycine et les iris de couleur bleue et rose, ces deux fleurs étant d'importants symboles de noblesse.

Pour les mois pluvieux de juin et juillet, l'incorporation du saule est un choix populaire. Les éventails, qui représentent l'été au Japon, sont également populaires. Il existe également des kanzashi utilisant des libellules et des papillons qui sont assez courants durant ces mois. 

Les mois d'août et de septembre sont des mois d'été et doivent donc comporter des fleurs d'été. Il s'agit notamment de la gloire du matin, des campanules et des trèfles des buissons. Au cours du mois d'octobre, la fleur royale (chrysanthème) est utilisée.

Pendant les mois de novembre, les rouges, les jaunes et les oranges sont également populaires. Les érables et le gingko sont des ajouts intéressants au kanzashi. Le mois de décembre est l'un des plus intéressants. Certains kanzashi comportent des fleurs en forme de gâteau de riz, appelées mochibana. Les fleurs de mochi blanches sont très courantes à cette période de l'année.

Un autre thème populaire pendant le mois de décembre serait les feuilles de bambou qui sont un souhait de prospérité et de bonne chance pour l'année à venir. Kanzashi à l'extérieur des cheveux :

Kanzashi Sarashiki

Un personnage d'anime populaire qui porte le nom du célèbre ornement capillaire est Kanzashi Sarashiki d'Infinite Stratos. Bien qu'elle n'ait pas de pouvoirs magiques particuliers, elle est connue pour sa très grande connaissance des choses. En revanche, il n'y a pas de lien spécifique entre le célèbre ornement capillaire et ce personnage.