Jinbei : l'habit d'intérieur traditionnel japonais

Jinbei : l'habit d'intérieur traditionnel japonais

Si vous êtes un fan du japon, le jinbei est un élément de culture incontournable.  Nous allons d'abord commencer par vous expliquer à quoi ressemble ce vêtement traditionnel japonais et les situations dans lesquelles on opte pour lui. 

Nous ferons ensuite un petit point d'histoire en nous intéressant aux origines de cet habit nippon. Vous verrez enfin nos recommandations pour porter votre jinbei de manière à rester fidèle à la tradition. Pour cela, nous vous indiquerons les meilleurs accessoires à associer avec lui. 

Le jinbei peut aussi s'appeler jinbē ou hippari. C'est une sorte de pyjama qui se porte en intérieur ou en été. Autrefois, il s'agissait d'une tenue de combat grâce à la grande liberté de mouvements qu'il permettait. Mais de nos jours, c'est une tradition que tout le monde se plaît a adopter. 

Qu'est ce qu'un jinbei ?

Le jinbei n'est pas seulement un personnage culte de la célèbre série animée One piece. C'est aussi un habit traditionnel japonais qui a une grande côte dans le pays du soleil levant. On pourrait aisément comparer cet accoutrement à un pyjama. La tenue est composée d'un short semblable à un pantalon court ainsi que d'un haut à l'allure de kimono. 

Dans les premières années de son existence, le jibei était uniquement destiné à être porté en intérieur. Mais depuis récemment, il est courant qu'on opte pour lui en extérieur en cas de forte chaleur. C'est donc la tenue parfaite pour affronter le brûlant soleil de l'été. Les manches amples et le tissu léger permettent une aération et un confort optimal. La matière joue aussi un rôle important pour l'aisance de cet habillement. Le coton et le lin sont aussi doux que nobles.  

Hippari japonais

Quand le jinbei n'est pas choisit en intérieur ou pendant les périodes de fortes températures, il l'est pendant les Matsuri (célébration religieuse shinto) ou le Hanabi (la tradition du feu d'artifice).  

Si vous voulez expérimenter ce style, nous vous laissons découvrir nos propres jinbei pour homme.  

Origine de l'hippari

Avant même d'être porté par le peuple nippon, le jinbē est l'habit des samouraïs possédant l'échelon le plus bas. C'est ainsi de 1467 à 1615, pendant l'ère Sengoku (l'époque de la transition du Japon médiéval au Japon de la modernité). Le terme jinbei provient de jinbaori, une étymologie témoignant qu'il s'agit bien d'une tenue de combat. Le choix de cet uniforme n'est pas un hasard. La dextérité que permet cet habit permet des mouvements très fluides, des guerriers plus agiles.    

À la fin de l'ère Sengoku, quasiment tous les hommes portent désormais l'accoutrement au sein du domicile, lors des tâches de la vie de tous les jours. Il s'agit pendant longtemps d'une sérieuse coutume japonaise. Il faudra encore patienter quelques années pour que la tradition se démocratise auprès des femmes. Les modèles de ces dernières possèdent souvent des motifs plus complexes.  

jinbei japon

De nos jours, le jinbei est perçu surtout comment un vêtement confortable qu'il est agréable de porter. Il n'est pas courant d'attendre une occasion particulière pour s'offrir ce luxe et tout le monde peut se permettre d'en bénéficier (enfants, hommes et femmes). 

Comment bien porter le jinbē ?  

Si vous avez à cœur de respecter à la lettre la tradition, il existe des consignes à respecter absolument. Bien que le port de tenue soit moins exigeant qu'un kimono ou qu'un yukata car elle est plus décontractée, quelques points sont tout de même fondamentaux.

Rien n'est plus simple que de porter la tenue, il vous suffit simplement de l'enfiler. C'est ensuite qu'il faut faire le nécessaire pour l'arranger correctement. Il faut nouer le haut, mais pas avec une ceinture obi. Cela doit se fermer grâce aux cordons que l'on croise entre eux. Le nœud doit impérativement se trouver sur le côté droit. Car selon une tradition nippone, on recouvre le corps d'un défunt grâce à un vêtement que l'on ferme du côté gauche. 

Peu de japonais opte pour cette option, mais il n'est pas interdit de porter un t-shirt en dessous du jinbei. Cela permet de se tenir chaud dans le cas où l'on opterait pour ce vêtement en période de froid. 

Quels accessoires traditionnels nippons associer au jinbei ?

Comme c'est le cas pour toutes les tenues traditionnelles japonaises, de nombreux accessoires peuvent venir s'ajouter au style. Si vous vous voulez porter votre jinbei comme un véritable Japonais, nous vous suggérons de choisir des zori. Il s'agit de socques en bois en cuir et en paille qui se portent avec des chaussettes tabi. Vous pouvez aussi vous inspirer des moines en portant des waraji. Ce sont des sandales en pailles tissées très atypiques. 

En ce qui concerne les dames, c'est très courant qu'elles portent cet habit avec un sac d'osier et de tissu très en vogue au pays du soleil levant : le kinchaku. Également, ce n'est pas rare que le haori accompagne le jinbei. Il s'agit d'une longue veste qui arrive jusqu'aux genoux. 

Vous pouvez visiter notre guide complet sur le vêtement japonais traditionnel pour continuer de faire grandir vos connaissances. 


Écrire un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés