Démon Japonais

Masques Japonais, Tatouage japonais, Tengu -

DÉMON JAPONAIS

Nous allons vous faire découvrir dans cet article 5 mystérieux et étranges démons japonais. Ils sont aussi appelés dans le folklore nippon : Yokai. De grandes interrogations alimentent leur mythe. Qui sont-ils ? D'ou viennent-t-ils ? Quel est leur but ?

La société japonaise et les Yokai

folklore japonais


Depuis quelques années, il y un intérêt grandissant pour le monde occulte des yokai japonais. Des sculptures, des peintures, des gravures, des estampes sur des fantômes, des esprits de l’eau et de goules urbaines aux formes changeantes apparaissent dans des expositions partout au Japon et dans le monde entier.

L'étrangeté a longtemps influencé l'art japonais. C'est une fascination qui a été appréciée et entretenue pendant de nombreux siècles. Aujourd’hui ces créatures mythiques font parties intégrantes de la culture japonaise. On retrouve ces divinités dans des mangas, des animés japonais, à la Japan expo, des films d’animations comme ceux des studios Ghibli tel que Mon voisin Totoro, Princesse Mononoke, Le Voyage de Chihiro, Spirited Away.

Mais qu'est-ce qu'un yokai, est-ce réellement une divinité, d'où viennent-ils et quel est leur rôle pour les adeptes du shintoïsme ? Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur le royaume légendaire des yokai.

Les légendes des démons japonais?

Yokai


Dans les contes folkloriques nippon, Yokai ne se résume pas uniquement à la simple définition d’un « démon », comme on le croit souvent. Ils sont l'incarnation d'un moment : un sentiment d'effroi et de perplexité, ou d'émerveillement et d'étonnement face à un événement extraordinaire. Ils sont aussi associés à un son étrange ou une odeur particulière qui s’explique uniquement par la présence d’une entité surnaturelle. Il n'est donc pas étonnant que les Kanji (caractères) japonais de Yokai soient
妖怪, ce qui, pris individuellement, pourrait signifier un mystère encore plus étrange et séduisant !

D'où viennent les Yokai ?

Démon


Les Yokai existaient dans le folklore japonais depuis des siècles, mais c'est à l'époque des samouraïs, des geishas, des ninjas shinobi, du shogun et de l’ère Edo (XVIIe - XIXe siècles) qu'ils ont commencé à être largement représentés dans l'art.

Ce n'est pas une coïncidence si leur ascension au premier plan de la culture artistique a commencé à une époque où la presse à imprimer et la technologie de l'édition se sont répandues.

L'un des plus anciens exemples d'art yokai est le Hyakki Yagyo Zu, un parchemin du 16e siècle qui représentait un pandémonium de monstres japonais. Il a servi de base à la première encyclopédie définitive des caractères yokai du Japon, grâce notamment à l'œuvre du graveur Toriyama Sekien du XVIIIe siècle. En utilisant les nouvelles technologies d'impression sur bois, Sekien a pu produire en masse des illustrations de yokai dans ses propres catalogues de la parade des monstres.

Combien y a-t-il de yokai nippon? La série était connue sous le nom de série Gazu Hyakki Yagyo, ce qui signifie "Illustrated Night Parade of a Hundred Spirits", bien que dans ce contexte, cent (hundred) signifie simplement beaucoup ! Ces trois textes illustrent plus de deux cents démons japonais, chacun avec sa propre description.

Divinité Japonaise


Dans son troisième livre, Konjaku Hyakki Shui (Supplément aux Cent Démons du présent et du passé), Sekien trouve son inspiration dans la mythologie chinoise. Il décrit un esprit nommé Shokuin qui hante la Montagne Pourpre de Nanjing. Il apparaît comme un dragon japonais rouge avec un visage d’homme. Il plane au-dessus de la montagne à mille mètres de hauteur.

Shokuin

Une grande partie de l'œuvre de Sekien peut sembler familière aux fans de films d'horreur japonais modernes et d’halloween. Son estampe japonaise de Kiyohime représente une femme qui est tombée amoureuse d'un prêtre et qui s'est transformée en un terrifiant démon serpent. Dans ce mythe traditionnel japonais, il est dit que c’est la rage d'un amour non partagé qui l’a poussée à se transformer.

Il ne s'agit pas ici d'une simple interprétation d’un vieux conte de vengeance que nous avons l'habitude de voir. 

Estampe Japonaise


En fusionnant le naturel et le contre nature, une femme et un serpent, Sekien dépouille le lecteur de son sentiment de sécurité en infectant ses pensées les plus profondes…

Quel est le démon japonais le plus célèbre  ?

1. Tengu 

Dans la mythologie japonaise les divinités tengu sont les plus connues et appréciées. Au pays du soleil levant, leurs légendes sont souvent entremêlées d'histoires d'esprits des montagnes et d'habitants des forêts. Ils apparaissent dans de multiples textes anciens et sont représentés selon diverses images et formes. Sa fo forme de base a été établie à l'époque médiévale.

Contrairement à son image d’origine, le nouveau Tengu est sans plumes et sans bec. Ce n'est plus un oiseau monstrueux, mais un être presque anthropomorphe.
Si tu veux adopter un style japonais unique, alors jette un oeil à notre Collection Tengu inspiré du kami et oni Tengu !

demon-tengu

Tu peux aussi retrouver le démon Tengu dans le manga Naruto. Il s’agit d’une des formes du shinobi renégat de Konoha : Sasuke Uchiha. On retrouve également dans ce shonen toute une série d’oni japonais dont kyubi, un démon kitsune. C’est un démon renard à neuf queues qui a ravagé le village ninja de konoha. Il a été scellé dans Naruto lui procurant un grand pouvoir et beaucoup de chakra pour combattre ces ennemis !

2. " Kappa Water Demon "

Kappa Water Demon


Le kappa est un humanoïde vert, ressemblant à une tortue, avec des mains et des pieds palmés et une carapace sur le dos. Au sommet de sa tête se trouve un renfoncement en forme de cuvette rempli d'eau, que le kappa équilibre avec soin. Ce démon est affaiblie si le contenu du plat est renversé !

La differemciation entre les kappas et d'autres types de créatures est floue. Mais comme c'est le cas pour la plupart des yokai japonais, son nom est suggestif. Se situant entre la périphérie du connu et de l'inconnu, Sache que dans les mythes japonais un yokai est nommé d'après les impressions qu'il laisse ou d'après ses caractéristiques signalées. Étant donné que le kappa est de la taille d'un enfant et qu'il rode autour des rivières, son nom est une simple combinaison des mots enfant et rivière.

Aujourd'hui, le démon kappa est associé à un vieil homme. Il est représenté de façon humoristique et avec moquerie car il a un physique d’enfant et est pourtant agé… On est loin du terrible démon qui terrorisait les rizières de l'ère Edo

3. Yurei

Yurei


Si l’on désire associer tout ce qui nous fait penser à un film d’horreur japonais à un Yokai, alors un seul nom serait sur le bout de nos lèvres : Yurei (fantôme). Un yurei a l’image d’un cadavre ambulant juste avant un enterrement. Il a la peau pâle, les bras pendants à ses côtés, il se déplace toujours lentement pour donner un aspect encore plus terrifiant à tout son être tout droit venu de l’enfer. C’est l’équivalent de notre dame Blanche à nous…

Un yurei porte un kimono japonais blanc, une robe funéraire typique utilisée dans les rituels des temples et sanctuaires de la période Edo. Ses longs cheveux noirs sont descendus, comme le veut la tradition, avant la cérémonie d'enterrement. 

Lorsque l'artiste de renom Utagawa Toyokuni Ier a illustré ce tableau en 1812 pour accompagner le récit de l'horreur de la gare de Yotsuya sur la route de Tokaido, il nous a magistralement fourni ce qui est devenu la représentation définitive d'une yurei.

yurei izakaya kichijoji


L'influence de Toyokuni se fait également sentir à travers les œuvres de ses élèves. En particulier, Utagawa Kuniyoshi a partagé la fascination de son sensei (maitre) pour les monstres et les démons japonais. 

4. Oni

Oni

Le mot oni a une longue histoire. Il est apparu pour la première fois dans les textes anciens du 8e siècle, les Kojiki (Archives japonaises) et les Nihon Shoki (Chroniques du Japon).

Les descriptions d'oni ont considérablement changé au fil du temps, au point que les chercheurs ont du mal à évaluer ce qui constitue une représentation typique de la créature.

Les oni japonais sont souvent représentés comme de grandes bêtes ressemblant à un ogre, avec un visage effrayant.

Oni Japonais


Les oni conservent même de nos jours leurs traits d'ogre, et bien qu'ils soient représentés avec des cornes et des crocs, ils sont devenus beaucoup plus anthropomorphes. Leurs expressions faciales ne sont plus aussi brutales. On les retrouve même dans les pièces de théâtres dramatique Noh lorsque l’un des acteurs porte un masque démon japonais ou dans des festivals comme celui du Setsubun. C'est une fête nationale qui a lieu au printemps selon l'ancien calendrier lunaire. 

Pour un guerrier samouraï de l'ère Edo, le port du masque mempo (demi masque qui compose l’armure) permettait de terrifier les ennemis sur le champs de bataille ! Leur masque japonais représentait souvent un Oni aux dents acérées ou un fantôme des temps anciens..
Shogun Japon a travaillé main dans la main avec une équipe d’artisans afin de concevoir une collection unique de masques japonais. Je t’invite à découvrir notre Masque Oni sculpté et peint à la main. Porter un masque démon Oni te donnera un style unique que tu sois fan de cosplay, d'air soft ou juste un passionné de l’univers du japon !
 

Masque Oni 

Aujourd’hui les démons Oni sont énormément représentés dans des tatouages japonais. La couleur de ces derniers et le type de yokai impacte les significations des tatouages en eux mêmes. Une personne tatouée dans le clan des yakuza avec un dessin de masque hannya est pour ce gang représentatif d’un désir de vengeance. Le dragon japonais est quant à lui synonyme de courage et de bonne fortune ! Pour les tatoueurs Irezumi (forme de tatouage japonais), la carpe koï bien qu’elles ne soit par considérée comme une déesse ou un kami; symbolise la force !

De nombreux autres tatouages inspirés du folklore japonais yokai sont utilisés, une geisha portant un masque kitsune, un samouraï en armure prêt au combat avec son katana

5. Ijin

Daikokuten


Les Ijin sont des êtres également appelés par le nom: « Ikai ». Leur origine provient d’un monde qui est bien au-delà du nôtre. Ils ont franchi la frontière de l'iréel qui sépare nos deux mondes distincts, souvent pour accomplir une tâche spécifique.

Bien qu'il existe de nombreux types d'ijin, leurs personnalités et leurs actions peuvent grandement variées. Certains sont bons et d'autres malveillants. Mais on te rassure la plupart sont inoffensifs envers les hommes. Ce yokai est souvent décrit comme le dieu de la richesse et également comme l'équivalent japonais de la divinité hindoue bouddhiste Mahakala.

L'univers mystérieux des yokai est gigantesque. Les réinterpretations sont ainsi fréquentes pour le plus grand public moderne qui ne connait pas les subtilités des croyances, du folklore et de la culture yokai japonaise. Aujourd'hui, le Japon a fait des progrès remarquables dans le domaine de l'étude des yokai. C’est le meilleur moment pour explorer l'histoire de l'inexplicable et découvrir par vous-même ce qu'est vraiment un yokai ! Mais attention à ne pas déclencher leur colère !

--------------

Shogun Japon est une communauté bienveillante, toutes les images de Shogun Japon sont réservées à un usage personnel, l'utilisation commerciale est interdite, si vous êtes l'auteur et que vous constatez que cette image est partagée sans votre autorisation, rapport DMCA, veuillez nous contacter


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevoir en exclusivité nos dernier articles