Film d Animation Japonais

Anime Japonais -

FILM D ANIMATION JAPONAIS

« C'est LE meilleur film d'animation de tous les temps !"

Nous sommes sûrs que vous avez crié ces mots lors de disputes avec vos amis qui sont de vrais Otaku. Et peut-être n’étiez-vous pas d’accord sur LE meilleur animé de tous les temps? Tout le monde a une opinion, c'est ce qui rend de tels débats si amusants.

Malheureusement, le plaisir est terminé car Shogun Japon a finalement établi la liste définitive des meilleurs films d'animation jamais réalisés.

Qu'est-ce qui rend cette liste unique ? Pas de studio Ghibli. Si vous consultez n’importe qu’elle autre liste des "meilleurs anime" en ligne; plus de la moitié de celle-ci sera remplie de films de Miyazaki et de son équipe. Nous aimons le vieux Mi-chan mais il n'est pas invité notre listing et ses films comme le voyage de chihiro, princesse mononoké, le tombeau des luciolles et le chateau ambulant non plus.

Voici enfin la chance pour le reste du royaume de l'anime de briller dans l'univers compétitif du mangaka (mais ne vous inquiétez pas, nous travaillons sur une liste du studio d'animation Ghibli séparée).

20. PERFECT BLUE

Perfect Blue


Le long métrage d’animation le plus effrayant de cette liste, Perfect Blue, suscite la paranoïa du public en matière de téléréalité. Lorsque la pop-idol Mima se retire de la musique pour poursuivre une carrière d'actrice, les cris et les critiques de ses fans bien-aimés la dévorent. Les choses empirent lorsqu'elle prend une décision douteuse, acceptant un rôle dans un film avec une scène de viol, un changement de carrière qui détruit sa réputation de bonne fille.

La psyché de Mima atteint un point de rupture lorsque les gens autour d'elle commencent à se faire assassiner. Mima est-elle la prochaine cible, ou l'auteur du crime ? Effrayée et confuse, ses multiples conflits intérieur et le stress font fondre sa perception de la réalité, entraînant les spectateurs dans un voyage initiatique et psychologique intense.

Perfect Blue est une plongée lourde et troublante dans les profondeurs de la célébrité et de la culture de consommation japonaises. Le réalisateur Satoshi Kon met en évidence son génie dans cette première réalisation d’animé japonais. Si vous êtes prêt à vivre la descente d'un personnage dans la folie, alors regardez Perfect Blue. Mais attention, ce n'est pas pour les sentimentaux et les personnes fragiles d’esprit. Il ne faudrait pas que vous aussi vous tombiez pas vous dans la folie avec un grand F…

19. REDLINE

Redline


L'"anime" se définit souvent par son absence de mouvement. Redline donne un coup de poing à ce concept d'"animation limitée". C'est sans doute le film d’animation japonais le plus speed et le plus stimulant que nous ayons été amené à vois.

On est projeté dans la vie d’un speedster casse-cou nommé JP. Il participe et entre dans le Redline, une course spatiale à haut risque ou tous les coups et toutes les armes sont permises… Cette course a déjà failli lui coûter la vie. Il doit se remettre en forme pour défier les meilleurs de l'univers avec une vitesse et son courage. Le long de son parcours de JP rencontre Cherry-Boy Hunter, une jeune concurrente qui lui ravive de vieux souvenirs. JP pourra-t-il retrouver la forme à temps pour la Redline ? Cherry-Boy Hunter est-elle une amie ou une ennemie ? JP pourra-t-il survivre à la conspiration intergalactique qui entoure la course ?

La réalisation de ce dessin animé a pris sept ans et 100 000 dessins à la main pour être finalisé, et le moins que l’on puisse dire est que ce dur labeur a payé. Grâce à sa présentation pop-art, Redline est un film de fiction unique. Ce qui lui manque en profondeur, il le compense par un speed de vitesse continue et de l’action à 700km/h alimentée par des shoots d’adrénalines perpetuels.

18. SUMMER WARS

Summer Wars


Summer Wars est la suite de l‘auteur Mamoru Hosoda : The Girl Who Leapt Through Time. Dès le premier trailer, il jette une touche de science-fiction et fantastique dans une situation réaliste. Cette fois-ci, il s'agit d'enfants contre une IA. Ils se battent dans un monde numérique aux conséquences bien réelles. Les vacances d'été prennent une tournure folle pour le talentueux Kenji lorsqu'un voyage supposé relaxant à la campagne se transforme en bataille contre Love Machine, un programme d'IA qui vise à détruire le monde.

La bataille de Summer Wars fait rage dans la réalité réelle et virtuelle. Kenji et sa troupe affrontent la Love Machine sur Internet pour l'empêcher de contrôler le réseau numérique mondial. Celui-ci comprend les feux de circulation, les satellites et les armes militaires. Le réalisateur Mamoru Hosoda mélange son style hyperréaliste avec des sensibilités artificielles d'Internet pour son film fantastique le plus visuellement versatile à ce jour. Le résultat est une bataille passionnante et stimulante pour la sécurité de l'humanité.

17. LA DISPARITION DE HARUHI SUZUMIYA

La disparition de Haruhi Suzumiya


Haruhi, est le personnage principal du roman léger, de l'anime, du manga et de la série de jeux The Melancholy of Haruhi Suzumiya. Bien que les fans soient carrément obsédés par elle, il est facile de voir pourquoi d'autres pourraient souhaiter sa disparition.

Ces fans réalisent leur souhait dans le long métrage La disparition de Haruhi Suzumiya. Comme le titre l'indique, le personnage principal de la série a disparu et Kyon est le seul à connaître sa vie antérieure, remplie de Haruhi. C'est à lui de résoudre le mystère... mais le veut-il vraiment ? Que feriez-vous si la personne la plus irritante de votre vie disparaissait ? Le mystère incite Kyon à explorer ses sentiments pour Haruhi.

La Disparition de Haruhi Suzumiya est une intrigue attachante et sincère qui surprend. Le surnaturel propulse la série au-delà d'autres histoires superficielles en plongeant dans l'essence même de ses personnages et de son univers nippon. Mais ce sont les couleurs chaudes et les lieux réels de Kyoto Animation Studio qui ont donné à La Disparition de Haruhi Suzumiya son caractère unique. En ajoutant de magnifiques éléments visuels pour compléter l'intrigue rafraîchissante du film.

16. ÉVANGÉLION 2.22

evangelion-2.22


Les fans se sont réjouis lorsque Gainax a annoncé qu'il porterait au grand écran la légendaire série Neon Genesis Evangelion. Enfin ! Plus et encore plus d'Evangelion ! Et peut-être, une seule fin satisfaisante ? Evangelion 1.11 (le premier des nouveaux films d’animation) avait une musique familière, une animation fluide et un récit précis du début de la série. Et si 1.11 offrait un plan pour le remake d'une série pour le grand écran, 2.22 a poussé le processus un peu plus loin.

Neon Genesis Evangelion 2.22 a les pieds dans deux réalités, il offre de nouveaux et intéressants changements dans l’intrigue. Cette fois-ci, l'histoire atteint un nouveau crescendo satisfaisant dans une bataille finale qui peut facilement être regardée encore et encore. Si tu es fan de cet univers de meca, Shogun Japon te propose son fameux Asuka T-Shirt !

Asuka T Shirt


Quelques années après la sortie de 2.22, 3.33 est sorti et nous a retourné le cerveau en s'aventurant sur un tout nouveau territoire. Parmi les trois films reboot de la Genèse des néons, Evangelion 2.22 s'impose comme le plus captivant et le plus satisfaisant. Les longs-métrages de la série animée restent souvent trop proches du manga original ou s'en éloignent trop. Mais Neon Genesis Evangelion 2.22 a trouvé l'équilibre, offrant un mélange d'ancienneté et de nouveauté qui devraient satisfaire tous les fans.

15. LE GARÇON ET LA BÊTE

Le garçon et la bête


L'orphelin Ren n'est pas tout à fait à sa place. Il s'enfuit dans les rues de Shibuya, mais se retrouve dans le monde monstrueux des Shibuten. Là, il rencontre le prétendant au trône de Shibuten, Kumatetsu, qui ressemble à un ours. Ren et ce monstre grossier et antisocial forment la paire parfaite et découvrent rapidement qu'ils ont beaucoup à apprendre l'un de l'autre.

Le garçon et la bête est une quête d'identité : les héros sont obligés de surmonter les circonstances pour se retrouver et s'adapter à la société. Le fossé entre la réalité et le monde des esprits du Japon constitue la toile de fond parfaite pour cette quête. Mamoru Hosoda s'aventure loin de la réalité dans son récit nippon le plus fantastique à ce jour. Il met en scène maintes créatures et phénomènes fantastique du folklore japonais : des yokai, des oni, des kami, des quêtes épiques et même un tournoi de combat. Le mélange de personnages tape-à-l'oeil, d'action et de thèmes significatifs du Garçon et la Bête satisfera les fans d'anime de tous  les bords.

14. 5 CENTIMÈTRES PAR SECONDE

5 Centimètres par seconde


5 Centimètres par seconde est époustouflant. C'est un exemple fantastique de la nuance visuelle caractéristique de la scènographie de Makoto Shinkai et de sa capacité à révéler une beauté extrême dans le quotidien. Si vous découvrez ce réalisateur, c'est un excellent film d’introduction à son travail et style.

Ceux qui vivent au Japon se sentiront nostalgiques des choses qu'ils voient tous les jours : les ordinateurs portables standard, les commandes de machines à laver, les gares ferroviaires délabrées, et même ces redoutables chauffages au kérosène ! Chaque détail est magnifiquement réalisé, des couleurs aux textures en passant par les angles.

L'intrigue et drama de 5 cm sont encore plus impressionnants que les visuels ; la simple histoire d'amour perdu entre deux amoureux de l'école primaire peut vous faire sentir seul et nostalgique. Avec une durée d'environ une heure, 5cm vous entraîne dans son histoire mieux que la plupart des séries nippones de 26 épisodes ne le peuvent. Même avec les autre succès de Shinkai, 5 centimètres par seconde reste son film le plus habilement conçu et le plus rythmé

13. BAREFOOT GEN

Barefoot Gen


Barefoot Gen jette un regard cru et sans complaisance sur la Seconde Guerre mondiale au Japon. Basé sur un manga qui suscite la controverse au Japon. Barefoot Gen expose les horreurs de la guerre et, évoque la bombe atomique, la destruction nucléaire.

Situé dans la ville d'Hiroshima en 1945, Gen est un jeune écolier forcé d'aider sa famille à survivre. Gen et son frère mentent, trichent et volent pour fournir à leur mère enceinte la nourriture dont elle a besoin pour survivre. Aussi mauvaise que leur situation puisse paraître, Gen et les habitants d'Hiroshima n'ont aucune idée de la tragédie qui les attend.

Gen bien que pieds nus a de la valeur pour deux raisons : sa vision de la vie de la population japonaise pendant la guerre, et son point de vue du bombardement d'Hiroshima. Le film dépeint un récit de l'histoire à la fois angoissant, graphique et révélateur de l’ambiance de l’époque. Barefoot Gen est brutal et honnête, il dépeint les conditions pénibles auxquelles les citoyens ont dû faire face confronté à une machine de guerre nippone obsédée par sa grandeur. Alors que Le tombeau des lucioles de Ghibli est aussi réconfortant que déchirant, Barefoot Gen est brutal et choquant, un terrible aperçu d'histoire qui ne doit pas être oublié.

12. MACROSS : DO YOU REMEMBER LOVE ?

Macross Do You Remember Love


Do You Remember Love ? est une reprise de la série d'animation de type gundam : Super Dimension Fortress Macross de 1982. 36 épisodes concentrés en deux heures. La race humaine est dans une lutte de vie ou de mort avec les Zentradi, une race extraterrestre déterminée à mettre fin à l'humanité. Alors que la forteresse spatiale Macross, en pleine expansion, résiste à des hordes d'extraterrestres, le pilote Hikaru Ichijyo se retrouve coincé avec la pop star Lynn Minmay. Au moment où les étincelles commencent à jaillir, ils sont sauvés et leur "relation" complique la vie de tous ceux qui les entourent. Alors que la guerre fait rage, une mystérieuse "arme" ayant le potentiel de sauver l'humanité fait surface.

DYRL jette les bases de ce qui a défini la franchise Macross : un mélange révolutionnaire, cross-média et otaku-centré, d’espace, de robots et de musique pop. Les batailles de DYRL (surnommées le "cirque Itano") ont mis en scène des vols spatiaux animés de façon dynamique et des milliards de petits missiles. Do You Remember Love ? offre une histoire et des personnages de qualité. Pour nous il s’agit de l'un des meilleurs films d'animation jamais réalisés.

11. NINJA SCROLL

Ninja Scroll


Ninja Scroll est de loin le film le plus badass et le plus stylé esthétiquement de cette liste. L'animation est plus que superbe. Aucun détail n'a été négligé dans ce film qui mélange une ambiance tumultueuse de l'ère Edo agrémentée de guerriers samouraï, mystérieux shinobi et dangereuses geisha !

L'histoire se déroule dans le Japon ancien et nous suivons Jubei, un ninja solitaire au passé horrible. Sans trop en dévoiler, l’intrigue tourne autour d’un rival ressuscité, d'un complot pour renverser le shogun, de l'or secret ! Et sans oublier, beaucoup, beaucoup de violence. Nous recommandons ce film, mais ne le regardez pas avec votre grand-mère (à moins que votre grand-mère soit branchée ultra violence en mode ninja).

Ninja Scroll emprunte les meilleurs aspects des films comme Lady Snowblood et Lone Wolf and Cub. Mais grâce au potentiel créatif de l'animation, ces films cultes sont dépassés. L'action et les effets spéciaux de Ninja Scroll auraient été impossibles à réaliser au début des années 90. Son arsenal de monstres et démons mi humain mi démon :
- L’homme abeille

- L’homme de pierre
- La femme serpent
- Et…… On ne vous en dit pas plus pour ne pas trop vous spoil. Mais sachez qu’ils ont tous des pouvoirs fantastiques dignes des plus grands héros de comics.
Le style "Japanimation" des années 90 de Ninja Scroll le distingue également des films d'animation modernes, ce qui en fait, l'un des meilleurs animés japonais de tous les temps.

10. MILLENIUM ACTRESS

Millenium Actress


Une jeune fille nommée Chiyoko Fujiwara rencontre par hasard un homme qui fuit la police. Sans aucun moyen de le retrouver, elle devient actrice dans l'espoir que son homme mystérieux la reconnaisse un jour sur le grand écran. En une fraction de seconde, l’héroïne Chiyoko n’est plus une jeune fille mais est une vieille femme épuisée par le temps. Alors qu'elle réfléchit à sa vie, elle emmène un intervieweur et des cameramen dans un voyage sauvage à travers ses années de cinéma.

Présentée d'une manière que seul le réalisateur Satoshi Kon peut le faire, Millennium Actress est une course-poursuite à grande vitesse. Nous sautons à travers les lignes du temps pour suivre a carrière cinématographique de Chiyoko alors qu'elle cherche l'homme mystérieux dont elle est tombée amoureuse. Ses leçons de vie ajoutent une substance précieuse à cette œuvre d'art visuel et font de Millennium Actress un autre chef-d'œuvre d'un célèbre réalisateur d'anime.

9. LETTRE À MOMO

lettre a momo


Après le décès du père de Momo, sa mère et elle s'installent sur une île japonaise isolée. Mais tout espoir d'une vie tranquille est vite anéanti par un trio de yokai japonais que Momo libère accidentellement. Elle essaie de garder ses nouveaux compagnons secrets, mais cela s'avère difficile lorsqu'ils commencent à saccager la campagne de l'île. Bien qu’elle est perdue son pére Momo est obligée de jouer le rôle de mère et de gardienne pour le trio de fauteurs de troubles immatures.

Certains des animés les plus touchants sont imprégnés d’une âme et de motifs traditionnels japonais uniques. A Letter to Momo ne fait pas exception. De ses décors naturels à ses vieux bâtiments délabrés, le film est en résonance avec le côté spirituel moderne du Japon, qui équilibre le naturel et l ‘authenticité. Ces seuls facteurs font de La Lettre à Momo un grand film, d’autant plus que les thèmes du regret et de l'innocence perdue le rendent vraiment spécial.

8. TEKKONKINKREET

Tekkonkinkreet


C'est la rencontre entre Batman et Oliver Twist. Basé sur un bande dessinée japonaise culte au style artistique déformé et aux thèmes lourds en symbole. Le film suit les frères orphelins Black and White alors qu'ils arpentent les rues de leur bien-aimée Treasure Town. White, le plus jeune des deux, compense sa tête vide par l'innocence et le cœur. En revanche, le Noir, est sage au-delà de son âge et assume la responsabilité de protéger à la fois son frère et la ville.

Les affiches de films et l'art de la vidéo ne peuvent pas rendre justice à Tekkonkinkreet. Le film reprend les thèmes sombres du manga, en juxtaposant son imagerie colorée et enfantine. Le Studio 4-C donne à Treasure Town une telle personnalité qu’elle en devient la troisième protagoniste. Lorsque vous commencez à tomber amoureux de Treasure Town, vous vous investissez profondément dans la quête de Black pour le protéger. Tekkonkinkreet atteint ainsi un niveau rare d'investissement personnel et de suspense. Le film représente également une collaboration interculturelle intéressante : Michael Arias, d'origine américaine, réalise un scénario d'Anthony Weintraub avec un studio et une équipe de production japonais. Les thèmes et l'équipe de production se combinent ici parfaitement pour faire de Tekkonkinkreet quelque chose de vraiment unique.

7. THE GIRL WHO LEAPT THOUGH TIME 

The Girl Who Leapt Through Time


The Girl Who Leapt Through Time est la version cinématographique du célèbre roman japonais qui a été adapté en films d'action, manga et séries télévisées.  Makoto, une jeune fille japonaise, a la possibilité de remonter le temps. Au début, elle considère son nouveau pouvoir comme un cadeau. Elle peut perfectionner plusieurs fois son style en karaoké sans payer plus, elle étudie plus longtemps, corrige ses erreurs en classe et aime la vie. Mais les choses finissent par mal tourner et Makoto fait face au vieil adage selon lequel un grand pouvoir s'accompagne de responsabilités. Mais d'où vient son pouvoir ?

The Girl Who Leapt Through Time est la fusion parfaite de la littérature et de l'animation. Le style artistique nippon et charmant de Mamoru Hosoda, ainsi que son récit captivant créent l'incarnation la plus sincère que nous ayons vu. Aucun film de cette liste ne représente mieux le concept japonais de seishun 青春せいしゅん. Un terme qui se traduit directement par "printemps de la vie". Film touchant, débordant d'énergie, de positivité et de possibilités, The Girl Who Leapt Through Time vous rappellera les jeunes années et vous donnera envie de vous y replonger un instant.

6. AKIRA

Akira


Akira nous a montré jusqu’ou le psychisme de l'animation japonaise pouvait aller. L'immensité des environnements, les motos cool en mode tunning, les gangs de motards, les styles de la sous-culture branchée des bosozoku, la violence choquante, la bande-son multiculturelle fascinante, les éléments thématiques profonds. Tous ces facteurs justifient le fait de regarder encore et encore cet animé. Nous ne comptons même plus le nombre de fois ou nous avons regardé l’affrontement entre le gang des clowns et la bande de Kaneda…

Alors que la bataille fait rage dans les rues de Neo Tokyo, le groupe s’embrouille avec l'armée japonaise. Ils deviennent à leur insu partie intégrante du plus sombre secret du gouvernement. Une expérience humaine appelée Akira. Kaneda, le mâle alpha emblématique du film, se retrouve face à l'armée, son ancien ami Tetsuo, et  à une calamité qui menace d'engloutir toute la ville. Montre ton style en mode Kaneda avec notre T-Shirt Akira !

T-Shirt Akira


Basé sur le manga primé de Katsuhiro Otomo, Akira est l’oeuvre emblématique de l'auteur devenu réalisateur. Un projet cinématographique intemporel de la culture japonaise. Il a montré à une toute une génération que les dessins animés ne sont pas un jeu d'enfant. Malgré son âge, Akira reste l'un des films d'animation les plus beaux, les plus sonores, les plus provocants et les plus emblématiques jamais réalisés. Ce classique du cyberpunk est devenu l'un des ancêtres du boom des animés occidentaux. Et comme les chiens ne font pas des chats, le fils d’otomo est devenu un artiste nippon connu et reconnu pour son art. Il fait parti de notre TOP 3 des artistes japonais déjantés…

5. YOUR NAME MANGA CULTE ET PROFOND

Your Name Manga


Makoto Shinkai a gagné en notoriété auprès des fans d'anime avec des films comme 5 Centimètres par seconde et Le Jardin des Mots. Tous ceux qui ont vu ses premiers films savaient que ce n'était qu'une question de temps avant que la beauté nuancée de sont art n'impressionne les masses. Ce moment est finalement arrivé avec : Your Name.

Lors de sa sortie en 2016, Your Name a transcendé le public habituel des animes de niche et a conquis les box-offices du Japon. Le petit film qui pouvait battre des franchises établies comme One Piece et Godzilla.

Alors qu'est-ce qui rend ce film si populaire ? L'intrigue soigneusement développée par le réalisateur Shinkai et son souci du détail sont des ingrédients importants. Les personnages de Your Name évoluent avec une fluidité poétique. Les lieux principaux du film, Itomori et Tokyo, sont si bien développés qu'ils deviennent eux-mêmes des personnages importants.

L'utilisation de la distance, caractéristique de Shinkai, prend cette fois des dimensions surprenantes et gratifiantes. L'intrigue intelligente met les protagonistes dans une situation à la fois incroyablement éloignée et incroyablement proche, à la fois dans la distance et dans le temps. Confus ? Je l'espère. Car vous devrez regarder pour savoir ce que nous voulons dire.

Mais la raison principale du succès monumental de Your Name est peut-être son cœur. Peu de romans d'adolescents sont aussi attachants ou pleins de suspense. Le film place l'enjeu plus haut que les précédents films de Shinkai et donne un sentiment de déchirement et de marginalité qui le distingue des autres films du genre. L'originalité frappante de cette histoire d'amour tragique et sa popularité auprès du public en font non seulement le grand succès de 2016, mais aussi l'un des meilleurs films d'animation jamais réalisés.

4. PAPRIKA

Paprika Film


Paprika film d'animation culte, esthétique, intemporel que nous considérons comme un festin visuel tant on ne se lasse pas. Il a été une grande source d'inspiration pour la superproduction d'Hollywood Inception. Mais là où Inception peint un monde de rêve gris et rigide, le paprika le transforme en rivières de danse, de vol et de joie. Se déroulant en partie dans ce monde onirique, le film tisse l'intrigue, le thème et le commentaire social dans de généreuses couches d'images colorées.

L'histoire suit le Dr Atsuko Chiba et le détective des rêves Paprika, qui utilisent la toute nouvelle DC Mini. Une machine qui peut entrer et voir les rêves des gens pour aider les clients à surmonter leurs problèmes psychologiques. La DC Mini étant encore au stade expérimental, ses capacités réelles ne sont pas encore pleinement connues et ses inconvénients n'ont pas encore été découverts. Bien que le Dr Chiba et sa société espèrent explorer lentement le potentiel de leur invention, la disparition soudaine du DC Mini oblige Paprika à plonger profondément dans le monde des rêves pour la récupérer.

Il s’agit du dernier film de Satoshi Kon avant sa malheureuse mort. Paprika met en valeur le génie visionnaire du réalisateur avec un montage hypnotisant, des visuels choquants, une bande son provocante et des personnages humains d'une beauté (et d'une effroi) étonnante. Le voyage de Paprika est un voyage spectaculaire et audacieux à travers l'esprit et l'imagination de l’homme. En portant le domaine du cinéma à des hauteurs rares, Paprika transcende l'animation et est un chef-d'œuvre du cinéma mondial qui aurait sa place dans un musée d’art.

3. LES ENFANTS LOUPS

Les Enfants Loups


Qu'y a-t-il de plus difficile que d'être la mère célibataire de deux enfants ? Être la mère célibataire de deux enfants-loups, telle est la situation de Hana, la protagoniste des Enfants Loups.

Après le décès de son mari, un homme-loup, Hana est obligée d'élever seule ses enfants, Yuki et Ame. Les choses prennent une tournure difficile lorsque les travailleurs sociaux s'enquièrent de trop près au bien-être des enfants et commencent à fouiller dans la vie privée de la famille. Au lieu de révéler le secret de ses enfants au monde entier, Hana s'enfuit dans une maison isolée à la campagne, espérant échapper aux regards indiscrets et rapprocher les enfants à moitié sauvages de la nature.

C’est une fable moderne sur les attentes et l'exploration de soi. Elle offre de précieuses leçons à une époque où la mondialisation, les progrès en matière de droits civils et les attentes en matière de politiquement correct ont forcé nombre d'entre nous à se poser des questions sur leur identité (en ce qui concerne la religion, la race, la sexualité et la vie en général). Tout cela se combine à des couleurs chaudes et organiques et à des dessins animés pleins d'âme, ce qui en fait un film d'animation remarquable, japonais ou non.

2. GHOST IN THE SHELL

Ghost In The Shell


Pour nous l’un des plus grands films d’animation de tous les temps !

C'est enfin arrivé. Les corps cybernétiques sont devenus une réalité et les humains 100% biologiques font partie du passé. Bien que cette technologie ouvre des mondes de possibilités, elle a aussi ses inconvénients. Comme le piratage du cerveau.

Le Maître des marionnettes est un être mystérieux capable de pirater des réseaux pour accéder à des corps cybernétiques. Le Major Kusanagi, humain cybernétique, et son équipe de police sont chargés de l'appréhender. Mais la confrontation avec le Maître des marionnettes et ses motivations forcera Kusanagi (et le public) à se confronter à la nature de la sensibilité et de la mortalité.

Les thèmes provocateurs et les dessins quasi artistiques de Ghost In the Shell en ont fait l'un des premiers succès d'anime au Box-Office non japonais. Le style de ce dessin animé japonais mélange la mécanique et le biologique pour une imagerie brute et obsédante. Une bande-son émouvante de chants, de mélodies et d'instruments traditionnels ajoute une profondeur mélodique rare dans le défilé des bandes-son non inspirées du cinéma moderne. Tous ces éléments contribuent à une ambiance générale unique et permettent d'aboutir à une conclusion qui fait de Ghost in the Shell une expérience complète, innovante, transcendante.

1. TOKYO GODFATHERS

Tokyo Godfathers


Tu dois peut-être être surpris de voir ce film sur trois sans-abri, en tête d'une liste imprégnée d'action explosive, de beauté colorée, de romances touchantes et de drames qui bouleversent ton âme. Mais c'est précisément ce qui rend les Parrains de Tokyo si spéciaux.

Contrairement aux autres films d'animation qui exploitent les tendances "Cool Japan", Tokyo Godfathers se penche sur des choses que la société japonaise aime dissimuler. Des sans-abri aux immigrants, Tokyo Godfathers humanise les déshumanisés, créant une grande empathie pour les ignorés et les abandonnés.

L'histoire commence avant Noël, dans les rues glaciales de Tokyo, où une famille de circonstance (composée d'un clochard, d'une transsexuelle et d'une fugueuse) tombe sur un bébé dans les ordures. Avec pour seul indice la clé d'un casier de gare, les trois décident de rechercher la mère du bébé, une tâche qui les oblige à un voyage de réflexion personnelle et de rédemption possible.

Le récit linéaire des Parrains de Tokyo en fait l'œuvre la plus accessible du réalisateur Satoshi Kon. Cette fois-ci, il prête son sens cinématographique impeccable et son art caractéristique à des sujets tabous qui inspirent l'acceptation. Cela fait des Parrains de Tokyo un trésor unique parmi d'autres, une œuvre qui défie son médium tout en offrant une expérience incroyablement enrichissante.

Malgré la simplicité de l'intrigue, le voyage des personnages est si fascinant et si complexe qu'il donne une impression de fraîcheur même après plusieurs visionnages. L'écriture est équilibrée et laisse suffisamment de temps à chaque personnage principal, à chaque intrigue secondaire et à chaque événement. Vous ne repartez jamais insatisfait.

Tokyo Godfathers est un film complet, magnifiquement animé et soigneusement rythmé, avec un art magnifique et une mise en scène géniale. Il y a tellement de choses à aimer (et à voir !) dans les personnages, le décor et l'histoire. Mais surtout, il choisit des sujets difficiles plutôt que des sujets froids et tape-à-l'œil, ce qui nous aide à nous rapprocher des oubliés et nous rappelle notre propre condition humaine

LES MEILLEURS FILMS D'ANIMATION JAMAIS RÉALISÉS ?

C'est ça. Les meilleurs films d'animation de tous les temps ! Oui et un point c'est tout (d'après la team Shogun Japon) !

Nous avons définitivement fait nos recherches, nos comparaisons et nos visionnages de films… Tous nos choix ont de superbes animations, histoires et personnages. Nous nous sommes assurés que chaque film de la liste offre quelque chose de perspicace ou de profond, parce que c'est ce qui fait un cinéma de qualité, quel que soit le support.

Cet article est peut-être la réponse finale à la question "quels sont les meilleurs films d'animation ?". Mais nous voulons tout même savoir quels sont pour toi tes films d'animation préférés ?

Nous pouvons citer d'autres mentions honorables pour des animés qui ont bercé notre enfance comme Cobow Bebop, Porco Rosso, Goldorak ou Dragon Ball Z...

Si tu es un vrai mangaka et que tu souhaites acquérir un produit dérivé de l'un de tes films d'animations favoris, nous t'invitons à consulter notre collection inspirée du folklore japonais cinématographique...

--------------

Shogun Japon est une communauté bienveillante, toutes les images de Shogun Japon sont réservées à un usage personnel, l'utilisation commerciale est interdite, si vous êtes l'auteur et que vous constatez que cette image est partagée sans votre autorisation, rapport DMCA, veuillez nous contacter


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.