Hakama : le pantalon japonais traditionnel

Hakama

Chaque pays possède sa propre forme de vêtements traditionnels. Individuellement, on peut voir à quel point ces tenues sont différentes et uniques, surtout si on les compare à celles des autres nations. On porte des vêtements traditionnels non seulement pour représenter son pays, mais aussi pour respecter et rendre hommage à son histoire.

Aujourd'hui encore, les gens portent les vêtements traditionnels de leur pays si l'occasion se présente. Le hakama, originaire du Japon, est un exemple de ce type de vêtement.

Un hakama est un vêtement traditionnel japonais. Il y a deux types de hakama : le pantalon japonais traditionnel et la jupe évasée. Ce sont des habits longs et fluides. La coupe est large et comporte des plis. C'est la tenue traditionnel des pratiquants d'Aikido ou de Iaido...

mettre-son-hakama

La jupe et le pantalon japonais hakama

Il existe deux types distincts de hakama dans la culture japonaise. L'un est le hakama andon, qui est presque identique à une jupe large. C'est la version que porte une femme. L'autre est le hakama umanori, qui ressemble beaucoup à un pantalon large. C'est la version que porte un homme.

Hakama umanori

Ce pantalon nippon est divisé au centre. On l‘appelle aussi le hakama d'équitation car il permet d'écarter les jambes et de monter à cheval sans que les jambes ne frottent. Il existe différentes variétés d'umanori hakama, qui sont portées par différentes personnes à des fins différentes. Un exemple de cette variété est le type "montagne" ou "champ" de l'umanori hakama. Les ouvriers agricoles portaient traditionnellement cette version, qui était plus étroite au niveau des jambes et plus ample au niveau de la taille

Hakama Andon

Ce pantalon ample n’est pas divisé. On l’appelle aussi le "lanterne hakama", en raison de sa forme bouffante, en forme de lanterne, autour des jambes. L'andon hakama et l'unamori hakama sont similaires dans le sens où les deux Hakamas sont attachés à la taille, et la tenue descend jusqu'aux chevilles.

Histoire du hakama

hakama-histoireHakama histoire et origine en image

Les cours impériales chinoises des dynasties Sui et Tang portaient toutes le Hakama. Les Japonais ont adopté cette tenue traditionnelle asiatique car elle s’adapte à toutes les morphologies et silhouettes. L'existence du Hakama remonte au Ve siècle.

Des archéologues ont trouvé des figurines en argile portant des tenues très similaires, l'âge de ces objets pouvant se situer entre 250 et 538 après J.-C.. Le hakama a même été mentionné dans le Kojiki, qui est le "registre des affaires anciennes" du Japon.

Le hakama est une tenuu intemporelle qui compose le « keikogi ». Ce sont les vêtements portée par les pratiquants d'aïkido, de kendo, de kyudo et d’iaido (art de dégainer le sabre japonais katana et son maniement). Il s’agit des différents types d’arts martiaux japonais.

Ce n'est qu'au 12e siècle que cet habit a été correctement documentée, lorsque les guerriers samouraïs ou "bushi" s'entraînaient à la pratique martiale de l'aïkido (sport de combat qui consiste à utiliser la force de l'adversaire en toutes circonstances pour le projeter et le déstabiliser).

Ces combattants ont eu un rôle important pendant toute la période du Japon féodal. Après le 14ème siècle, le hakama a commencé à être porté uniquement par les hommes.

Évolution du port du hakama

hakama-pantalonLe Hakama pantalon pour homme et robe longue pour femme

Période Edo

À l'aube de la période Edo qui s'étend de 1603 à 1868, les samouraïs avaient une tenue standard composée d'un hakama, d'un kimono formel et d'un kataginu à épaulettes. Cette combinaison d'uniformes était appelée kamishimo. Le hakama était porté par les samouraïs et les shogun lorsqu'ils montaient à cheval car il protégeait leurs jambes. 

Période Meiji

Le gouvernement s'étant unifié pour régir l'ensemble du pays pendant l'ère Meiji (1868-1912), les daimyo (seigneurs de guerre féodaux) et les samurai perdirent leur pouvoir. Le hakama fut transformé en uniforme scolaire japonais. Cela a révolutionné l'usage du hakama car l'éducation était ouverte aux deux sexes (en début d'article nous avons précisé que le port de ce pantalon japonais était réservé aux hommes.

Période Taisho

Cette tendance mode s'est poursuivie jusqu'à l'ère Taisho, qui a duré de 1912 à 1926. Les femmes trouvaient qu'il était plus confortable d'aller à l'école vêtue d'un pantalon hakama plutôt que de porter le kimono japonais femme. Cet habit nippon initialement réservé aux hommes est paradoxalement devenu le symbole japonais de l'émancipation et des droits des femmes.

Le hakama dans la culture pop japonaise

hakama-vêtementLe hakama vêtement privilégié pour homme lors d'un mariage

\Aujourd'hui, le hakama homme est porté lors d'événements spéciaux comme les mariages, les célébrations et les funérailles. Les professeurs d'université, ainsi que les prêtres shintoïstes le portent aussi quotidiennement. Les femmes le portent également, mais moins souvent. Les femmes préposées aux sanctuaires shinto (les Japonais les appellent "miko") portent un uniforme pour le haut de leur tenue ou bien un kimono blanc rentré dans un hakama rouge. 

Les hakama femme se porte couramment lors des remises de diplômes scolaires ou lorsque les étudiantes japonaises participent à toute cérémonie académique. Le hakama pour femme se porte juste sous la ligne du buste, tandis que pour homme, il est noué autour de la taille avec une ceinture fine obi...

Les shorts hakama : Karusan-bakama

Au milieu des années 1600, le hakama a été décliné en différentes variantes. Cela s'est fait en s'inspirant de la mondialisation, plus précisément de la mode européenne (pantalons gonflés et effilés vers le bas). Comme les Portugais commerçaient souvent avec les Japonais, les tailleurs imitaient les vêtements que portaient les Portugais, en leur donnant une style japonais.

C'est ainsi qu'est né le "karusan-bakama. Karusan est le mot japonais associé au terme "calzon", qui signifie culotte.

Aujourd'hui, l'industrie de la mode japonaise a crée des shorts modernes type hakama qui sont volumineux, tout comme l'authentique hakama. On peut le comparer à une copie du Kikko Kobakama original, (pantalon court avec armure kikko) mais sans l'armure.

La signification des plis d'un hakama

iaido-hakamaTrois homme japonais répétant des katas de Iaido avec des sabres en bois

Le combattant nippon suivait un code moral et éthique appelé le bushido. Ces valeurs sont retranscrites au sein même de cet habit à travers les plis. Un hakama comporte sept plis. Cinq plis se trouvent à l'avant du pantalon, et deux plis sont situés à l'arrière. Chaque pli a un nom et une signification, et représente les caractéristiques idéales qu'un samouraï est censé avoir. 

  • Le premier pli, Yuki, est représenté par le courage, la valeur et la bravoure. Jin,
  • le deuxième pli, représente la gentillesse envers son prochain, la charité et la bienveillance.
  • Gi, le troisième pli, symbolise la justice, l'honneur, la droiture et l'intégrité,
  • Rei, le quatrième pli, représente l'étiquette, la courtoisie et la politesse
  • Makoto, le cinquième pli, représente la sincérité, l'honnêteté et la réalité.

Quant aux plis du dos:

  • Chugi, le sixième plis, symbolise la loyauté, la fidélité et la dévotion.
  • Le dernier et septième pli, Meiyo, représente l'honneur, la dignité, le prestige, la réputation et la gloire.

Les différents types de hakama

Les modèles de hakama, principalement pour les hommes, varient beaucoup. Chaque période a ses propres styles spéciaux. Pour n'en citer que quelques-uns, il y avait : 

  • Le hakama Yoroi, qui étaient blindés et conçus uniquement pour les guerriers qui allaient se battre. 
  • Le oguchi-hakama, qui sont rouge vif et ont un entrejambe couvert. Le nœud apparaît sur la gauche du porteur (période Nara)
  • Le uenobakama contraste avec l'ooguchi-hakama, car il est de couleur blanche, et son entrejambe est découvert. Le nœud de l'ooguchi-hakama se trouve sur le côté droit. Ce sont des vêtements formels, portés à la cour pour aller avec un sokutai
  • Le karusan-bakama dont nous avons parlé précédemment est également un autre type de hakama.
  • Le okama sashinuki qui une forme plus longue de hakama qui donne l'impression d'avoir un effet de gonflement exagéré sur les jambes. Il se termine juste avant la zone du pied, avec des cordons qui descendent le long de la ligne du pantalon et s'enroulent autour de la cheville. Alors que la plupart des hakama ont quatre panneaux, celui-ci en a six. Les nobles de la cour étaient ceux qui portaient ce type de hakama (période heian)

Hakama Aïkido, le Gi

hakama-aikido-paris

Comme mentionné précédemment, la tenue d'art martial japonais comprend généralement un hakama. Si on se penche sur l'étymologie du terme japonais keikogi, Keiko signifie pratique, tandis que Gi signifie vêtements. Si l'on associe ces deux mots, on obtient "vêtements d'entraînement", ce que les pratiquants d'aïkido considèrent comme un hakama.

Même les compétiteurs ou débutants de ce sport de combat ou d'autres arts martiaux (comme le kendo, kyudo, etc.) continuent de respecter, de chérir et de porter cette tenue ample lors des entraînements au dojo. Et cela quelque soit leur grade, leur niveau technique, qu'ils soient ceinture blanche ou ceinture noire...

Pour la pratique de l'arc japonais, il faut aussi porter un iaido hakama. C'est également le car pour le ju-jitsu dont le pantalon cette fois ressemble plus à celui du Judo, du Karaté, Taekwondo, Jiu-jitsu brésilien etc... Mais voyons maintenant comment porter ce pantalon traditionnel...

Comment mettre son hakama ?

Retrouve ci-dessous nos meilleurs tips en vidéo et par écrit pour mettre son hakama japonais...

Tutoriel pour porter un hakama

Si tu possèdes déjà un hakama dans ta garde-robe et que tu souhaites savoir comment l'enfiler, nous te conseillons de regarder ce tutoriel vidéo sur la façon de le porter, ou de le nouer (faire le noeud est l'étape la plus importante).

Ne t''inquiètes pas si tu ne comprends pas tout de suite car c'est un processus d'habillage plus complexe que d'ajuster un jean slim ou une robe longue. Lorsque tu le mets toi-même, sache que tu es censé porter un pantalon sous le hakama. 

Enfiler un pantalon hakama avec un kimono

Un hakama se porte souvent par-dessus un kimono, ce qui donne une tenue que l'on appelle hakamashita. Pour les hommes, les kimonos à associer au hakama sont de couleur noir, pour les occasions formelles. Ce type de kimono est appelé kimono montsuki.

Tout comme il existe de nombreux types de hakama, il existe également de nombreux types de kimono. Tu ne peux pas porter n'importe quel type de kimono avec un hakama.

Le kimono yukata est à proscrire avec un hakama, car il est trop décontracté. Un yukata kimono est généralement fabriqué dans des tissus légers (tissu synthétique, coton, lin, polyester) et arbore parfois des broderies aux motifs japonais assez vifs, colorés, fleuris et inspirés du folklore shinto.

Cette tenue décontractée ne doit être utilisé que pour se prélasser, pour se reposer en intérieur, pour une tenue casual et sportwear, le weekend ou pour participer à un festival matsuri...

Le bon kimono japonais à associer au hakama est de couleur sobre et sombre. Nous te conseillons d'opter pour un hakama bleu marine, gris foncé ou le noir. Un autre exemple de tenue que tu peux associer est le kamishimo dont nous avons parlé précédemment.

Il comprend une tenue supplémentaire que l'on appelle le kataginu. Le kamishimo était une exclusivité de la période Edo, porté uniquement par les courtisans et les bushi (guerrier japonais adepte du Budo)...

Associer un Hakama à un Haori

Le pays du soleil levant dispose de quatre saisons. Il n'est pas surprenant que ses vêtements traditionnels permettent de supporter l'hiver. Le hakama compose la tenue traditionnelle japonaise du bas, tandis que le kimono est porté comme haut. Mais selon les périodes il faut aussi porter un manteau. 

N'hésite pas à ajouter une paire de sandales geta ou zori pour parfaire ton style. Si tu porter un hakama classique avec un kimono traditionnel, nous te conseillons de mettre des chaussettes tabi blanches.

Nous te recommandons de porter une veste japonaise haori. Dans l'ancien temps, les guerriers japonais utilisaient un haori pour ne pas geler. Aujourd'hui, on la porte pour le style pendant les mois froids, de janvier à mars... C'es une tenue avec une coupe parfaite qui s'adapte à chaque silhouette et corpulence (et en plus très facile d'entretien)...

Les hakama modernes se portent aussi avec kimono haori. Nous te conseillons de faire un rappel de couleur entre le symbole du pantalon et ta veste de samouraï pour un look zen et tendance qui ferait pallir tous les fashionistas du quartier Harajuku de la capitale nippone : Tokyo...

Le hakama est aujourd'hui majoritairement porté dans les sports de combats. Alors si tu souhaites en apprendre plus sur tous les types d'arts martiaux de l'archipel nippon alors découvre ce guide complet....

Bonne lecture à toi sur shogun-japon.com 

arts-martiaux-japonais-blog


Écrire un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés