Kappa : le petit démon japonais des rizières

kappa-japon

Les contes et légendes de monstres, de créatures mythiques, de fantômes se transmettent de génération en génération. Ces histoires sont des éléments du folklore, qui sont inhérents aux cultures du monde entier. Selon le côté du monde où l’on se trouve, ces créatures fantastiques sont toutes très différentes.

Les pays qui possèdent de grandes étendues d'eau ont des histoires de sirènes et de monstres marins, tandis que les terres remplies de hautes montagnes et d'arbres florissants recueillent des mythes comme celui du yéti par exemple. Mais qu'en est-il de ceux qui possèdent des zones marécageuses et des rizières ?

La culture japonaise est célèbre pour ses créatures légendaires et ses monstres mystiques. Dans le folklore nippon, on appelle yokai tout ce qu’il y a attrait au paranormal. Un yokai peut être un phénomène étrange, une divinité kaki ou oui ou bien une créature surnaturelle. L'un des yokai les plus célèbres (et les plus aimés) est le Kappa.

Nous allons donc voir dans cet article :

  • Le démon Kappa dans le folklore Shinto
  • Origine du monstre Kappa
  • L’apparence du Kappa
  • Le comportement du Kappa et comment lui échapper facilement ?
  • Ou peut-on voir des Kappa ?

Voici la légende de ce petit diable à la fois craint et aimé au pays du soleil levant...

Le petit monstre Kappa du folklore Shinto

monstre-japonais-kappaIllustration originale par Eduardo Calzado (retouche boutique japonaise Shogun Japon)

La légende du Kappa est lié au shintoïsme et au bouddhisme zen, si tu réalises un voyage au Japon, tu auras même peut être la chance de voir une statuette à son effigie à proximité de certains temples et sanctuaires de Tokyo ou Kyoto par exemple..

Signification du mot japonais Kappa

Le mot « kappa", signifie enfant de la rivière. L'étymologie de ce mot réside dans les mots "kawa" qui signifie rivière en japonais, et "wappa", issu de "warawa" qui signifie enfant. Le kappa porte également d'autres noms, comme "kawatora" ou tigre de rivière, "komaihiki", qui signifie tireur de chevaux, et "kawataro". Le kappa porte de nombreux noms différents à travers le Japon, variant selon les régions. Parmi ces noms, citons mizuchi, kawaso, dancame et gawappa.

Divinité japonaise de l’eau : Sujin

Dans la culture nippone et les croyances shintoïstes, le kappa est un être malicieux qui appartient à la catégorie des "sujin". Ce sont des divinités de l’eau. Le mythe japonais du kappa le présente comme une créature légendaire. C’est le résultat de la fusion entre un yorishiro (divinité de l’eau) et un kami (esprit ou dieu japonais). Au sein du bouddhisme japonais, cette créature fantastique est décrite comme espiègle et lubrique. Ils sont dans ce cas comparé à des ogres ou des démons…

Alors ne te laisse pas berner par leur nature liée à leur rang de sujin de divinités nippones. Ils sont bien considérés comme des démons par les japonais. Ils sont connus pour faire des farces et tromper les humains. Mais attention, certaines histoires anciennes présentent ces créature mystiques comme des meurtriers. Alors prend garde si tu croises la route d’un kappa.

Car aujourd’hui, ils sont présentés au sein de la culture kawaii comme un mignon petit être magique. Mais ils ne faut pas oublier que les kappas à forme humaine terrifiaient véritablement les gens pendant toute l’ère du Japon féodal.

L'histoire de l'origine du monstre Kappa

japon-kappaDessin par Jaime Ospina représentant avec un tatouage japonais Nami sur les bras

Il y a plusieurs explications et raisons pour lesquelles ces créatures monstrueuses sont appelées kappa.

L'une d'elles remonte à l'époque où les Portugais étaient les seuls étrangers à commercer avec les Japonais. Les moines portugais n'avaient que le haut du crâne rasé et portaient de longues robes. Cet apparence était appelée "capa". Il est possible qu’une personne aie confondu un de ces moines avec un monstre. Et ainsi est né l’animal mythique Kappa.

Une autre légende nippone raconte que les familles qui ne pouvaient plus se permettre d'avoir d'autres enfants jetaient leurs nouveau-nés dans la rivière. Comme les autres enfants y jouaient souvent, il était possible qu'ils découvrent les fœtus abandonnés. Pour cacher leur acte et protéger l'innocence de leurs enfants, ils racontaient qu’un yokai se cachait dans la rivière.

Les histoires qui présentent le kappa comme une créature maléfique ont pour but d’éloigner les enfants des eaux dangereuses.

À quoi ressemble un monstre kappa ?

dieu-japonais-kappa.Réalisation 3D par Ron Reiserer. Retouche Team Shogun Japon

Les kappas sont des créatures reptiliennes avec une peau qui ressemble à celle des dragons. Ils ont la taille d'un enfant et une forme humaine mais avec des caractéristiques différentes. En soit, ils ressemblent à un mélange entre une tortue, un canard, une grenouille et un singe. Certains les décrivent comme ayant un bec et une carapace, mais ils sont plus souvent représentés avec une peau écailleuse verte, bleue ou jaune.

Dans les légendes japonaises, cet être fantastique, disposent aussi de pieds palmés pour pouvoir de déplacer aisément sous l'eau.

Les kappa ont un crâne chauve et aplatie sur le sommet de leur tête. Cette sorte de plaque est généralement entourée de cheveux longs et raides qui tombent vers le bas. Cette partie de leur tête est censée être toujours humide. Elle représente leur force vitale, c’est une représentation de leur environnement aquatique. Ils nagent incroyablement bien et sont connus pour avoir une odeur de poisson.

Un kappa est une créature aquatique, qui lorsqu'elle s'aventure sur la terre ferme, protége constamment cette petite réserve d'eau qu’elle conserve sur sa tête. Dans le folklore japonais, cette petite source d’eau lui donne de la puissance et de l’énergie. Si elle se vide, le kappa perd toute sa force et se fige telle une statue. Il pourrait même y perdre la vie.

Comment se comportent les monstres kappa ?

esprit-japonais-kappaIllustration originale par Pedro- Vasconcellos, image retouchée par Shogun Japon

On ne les appelle pas démons et lutins pour rien. Les monstres mythique Kappa sont coquins par nature. Ils adorent regarder sous les kimono japonais d’une femme. Ils sont aussi connus pour aimer manger des enfants. Alors prends garde…

Comment échapper à un Kappa ?

Étrangement, les kappas sont des créatures très polies, qui accordent une grande importance la bienséance. Par exemple : il leur est impossible de rompre leurs serments une fois qu'ils les ont faits. Malgré leur réputation de créature monstrueuse, ils ne peuvent s'empêcher de s'incliner si on les salue.

Si tu souhaites fuir un Kappa, une tactique utilisée leur échapper est de saluer poliment en s’inclinant. Ils te rendront la politesse mais l'eau de leurs assiettes (partie creuse de leur crâne) se répandra sur le sol. Étant donné qu’il s’agit de la source de leur énergie et de leur vie, ils seront bloqués dans cette position jusqu'à ce que l’on remette de l'eau provenant de la région d’où ils viennent. Aucune autre rivière ne fera l'affaire.

Les autres faiblesses de ces monstre légendaires

Les kappa se mesurer aux humains á travers des combats de lutte (ils adorent se confronter aux lutteurs sumo). C'est un autre moyen lui faire renverser l'eau qui se trouve sur sa tête. Si tu souhaites fuir sans lutter, sache qu’ ils n'aiment pas être à proximité du gingembre, du fer et du sésame. Garde-en donc quelques-uns dans ta poche. C’est un peu comme l’effet des oignons sur les vampires.

Tu peux aussi leur jeter quelques concombres pour leur montrer que tu es amical et que tu ne leur veux pas de mal car ils en raffolent.

La nourriture préférée du monstre Kappa : le concombre

kappa-concombreCréation artistique par Reece Firman

L'amour des kappas pour la cuisine japonaise prend parfois le dessus sur leur comportement envers les humains. Ils peuvent se lier d'amitié avec eux pour avoir un bol de riz parfumé ou un délicieux bol de ramen...

Ils vont même jusqu'à leur rendre service. Les fermiers les ont utilisés à des fins agricoles (irrigation des terres) et pour la pêche. Ils sont connus pour aimer le natto (fèves de soja fermentées), les nouilles de sarrasin (soba), la courge d'hiver et l'aubergine japonaise (nasu). Tous ces aliments constituent d'excellentes repas pour le kappa, mais le concombre est en tête de la liste de leurs aliments préférés. Il est même plus vénéré que la chair humaine.

C'est un fait tellement connu que même aujourd’hui, les mères et les pères des enfants qui s'apprêtent à se baigner dans les lacs et les rivières se procurent des concombres, et y inscrivent le nom de leurs enfants.

Tous les kappa ne sont pas mauvais. Certains d'entre eux sont vraiment bienveillants et ont été vénérés en raison de leurs actes inoubliables. Ils ont légué aux gens leurs connaissances avancées en médecine , notamment en ce qui concerne la fixation des os. Le monstre kappa pourrait avoir été le pionnier des chiropracteurs.

Où peut-on voir des monstres Kappa ?

On peut en voir sur toute l’archipel nippon, même s’ils sont plus nombreux dans la préfecture de Saga. Les Kappa peuvent aussi bien vivre sous l'eau que sur terre. Mais ils semblent plus à l'aise sous l'eau. Ils passent leur année sous l'eau pendant le printemps (mars, avril, mai) et l'été (juillet, août). À l'approche du froid, en automne, ils migrent vers les montagnes et se transforment en dieux japonais des montagnes, connus sous le nom de "yama-no-kami".

Un film sur le monstre Kappa

Jusqu'à présent, il n'y a qu'un seul film qui présente un kappa, et il le dépeint d'une manière peu amicale. Le film, "Death Kappa", est sorti en 2010 et a été réalisé par Tomo'o Haraguchi. Le film raconte comment des soldats ont été biologiquement modifiés pour devenir amphibies.

Il y a des rebondissements dans le film impliquant une bombe atomique, des meurtres et des kappa. Le film vaut la peine d'être regardé, car il ressemble un peu à Godzilla, avec une touche comique inattendue, vu la médiocrité du film.

Le monstre Kappa est-il réel ? 

Bien qu'il puisse être confondu avec la salamandre japonaise géante, le monstre kappa reste un mystère. Il fait partie intégrante de la mythologie, tout comme le reste des yokai. On le confond souvent avec une loutre de rivière japonaise.

Certains endroits sont connus au Japon pour avoir signalé des traces d’existences réelles. Dans la préfecture d’Iwate, la légende raconte qu'un kappa a fait des pieds et des mains pour éteindre un incendie qui brûlait un temple bouddhiste. Pour confirmer cette rumeur (et la tradition japonaise), il est dit qu’il existe un véritable bras de kappa momifié dans le temple bouddhiste de Sogenji.

Dicton japonais sur le Kappa

Il existe un célèbre dicton nippon concernant le kappa : "kappa no kawa nagare", ce qui signifie "un kappa qui se noie dans une rivière". Les étranges kappa sont d'excellents nageurs et ne peuvent techniquement pas se noyer. La citation a donc été faite pour montrer que même les personnes les plus compétentes dans leur étude ou leur métier échouent parfois.

Si tu entreprends de visiter le pays des samourais et des geishas, n'aie pas peur de croiser la route d'un diablotin kappa. Pour certains, ce sont de simples créatures imaginaires… Mais le sont-il vraiment ? C'est peut-être pour cela qu'ils restent des créatures japonaises mythologiques et mystérieuses. Tu ne sauras jamais jamais s'ils existent vraiment. 

Si tu souhaites en savoir plus sur la mythologie japonaise alors lis notre article sur les différents types de divinités japonaises. Tu découvriras le monde mystérieux des Yokai, Yurei, Kami et créatures surnaturelles du folklore japonais...

 

les-divinités-japonaises-blog

 


Écrire un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés