Shinigami : le dieu de la mort japonais

shinigami

La mort nous obsède tous. Elle est le grand mystère de la vie. Un mystère que chaque peuple, être humain a tenté de résoudre. Dans la mythologie japonaise la mort est souvent représentée par la figure du Shinigami.

Le mot Shinigami est composé de : « shi », qui signifie la mort, et de « Kami », qui désigne les créatures divines ou spirituelles de la mythologie japonaise. Le Shinigami représente donc un esprit de mort ou un dieu qui a celle-ci pour domaine.

Dans cet article tu vas découvrir :

  • Le domaine du Shinigami
  • Ses origines
  • Son influence dans le milieu du manga

Guide des âmes

dieu-de-la-mort-japonais

Dans les contes et les mythes, le Shinigami guide les hommes à la mort et leurs âmes à l’au-delà. Il n’est pas une personnification de la mort comme la Grande Faucheuse dans la culture occidentale. La cosmologie japonaise considère la mort comme un phénomène naturel appartenant au cycle de la vie. Le Shinigami n’est alors qu’un médiateur entre les âmes qui arrivent au terme de leur existence terrestre et leur destination finale.

Shinigamis

La figure du Shinigami est souvent associée à plusieurs personnages du folklore japonais a qui ont attribuait une influence sur le domaine de la mort. La déesse Izanami, peut être considérée comme le premier Shinigami. Après sa mort en donnant naissance aux premiers kami, elle se retrouva au royaume des morts (Yomi). Lorsqu’Izanagi, venu la chercher, s’enfuit après s’être rendu compte de sa laideur, elle jure d’amener 1000 âmes en enfer chaque jour.

On attribue aussi le titre à son fils Susano qui fut amené par Izanagi à la rejoindre dans le Yomi. Il est généralement associé au kami Yama ou Emma-o, le roi de l’enfer, qui juge et condamne les morts. Les Onis, aux ordres de Yama sont aussi identifiés comme faisant partie d’une catégorie de Shinigamis.

Origine du Shinigami

Le Shinigami bien que figure mythique est un concept assez moderne qui n’apparaît pas dans la littérature classique japonaise. Le mot émerge à partir de la période Edo, autour du 18ème et du 19ème siècle. Il apparait pour la première fois dans une pièce de théâtre de Chikamatsu Monzaemon intitulée “Les suicides d’amour d’Amijima” (The Love Suicides at Amijima). Puis une seconde fois dans le livre “Livre d’image de cents histoires” (Picture book of a Hundred stories) de Shunsensaï Takehara en tant que titre de l’une histoire dans laquelle un fantôme tourmente les vivants en leur donnant des pensées suicidaires

Avant le contact du japon avec l’occident, il existait déjà dans les religions shintoïste, bouddhiste et Taoïste des êtres divins présidant à la mort. Izanami était déesse de la mort depuis le Yomi, le monde des morts. Les bouddhistes croyaient attribuait la mort au démon Mirtyu-mara. Mais l’arrivée des occidentaux, dans le courant de l’ère Meïji, va introduire de nouvelles idées qui influenceront les croyances. La figure du Shinigami n’est alors en fait qu’une adaptation japonaise de la Grande Faucheuse.

La Grande Faucheuse japonaise a servi d’inspiration aux artistes mangas qui ont souvent puisé dans le mythe et les croyances japonaise pour nourrir leur créativité. On peut citer plusieurs œuvres qui ont été influencées et qui ont fait usage du concept du Shinigami.

Shinigami Bleach

ichigo-shinigami

Dans le manga Bleach de Tite Kubo les shinigamis font partie d’une organisation appelée Soul Society et issus d’un autre monde. Ils sont les gardiens des âmes qui passent à travers le cercle de transmigration et ont pour mission de purifier les Hollows, esprits maléfiques du monde des vivants et de les faire passer dans l’au-dela.

Apparence

La plupart d’entre eux ont une apparence humaine. On retrouve cependant des traits plus excentriques chez certains d’entre eux. C’est le cas chez le personnage de Yachiru Kusajishi qui mesure à peine un mètre tandis que Sajin Komamura a l’apparence d’un loup mesurant environ 3 mètres de haut. Leur style vestimentaire consiste en un kimono noir sur dessous blanc. Mais là encore, on trouve des styles vestimentaires plus personnalisés chez certains personnages comme des écharpes ou des manches raccourcies.

Capacités

Les shinigamis possèdent une énergie spirituelle hors du commun. Ce caractère exceptionnel leur confère un certain nombre de capacités surnaturelles.

Ils se distinguent des simples mortels par leur longévité. Les shinigami vieillissent moins vite que les humains et vivent ainsi plus longtemps. Certains comme Retsu Unohana et Genryusai Shigekuni Yamamoto ont vécu jusqu’à des milliers d’années.

Les shinigamis jouissent également d’une grande endurance et peuvent survivre à des blessures normalement mortelles pour un être humain. Ils ne sont pas immortels cela dit. Un shinigami ne survivra pas à la décapitation.

En raison de leurs énergies spirituelles qui varient selon l’individu, Ils possèdent une rapidité et des réflexes surhumains. L’énergie spirituelle d’un shinigami reste présente tant que le cœur continue de battre.

Tous les shinigamis possèdent un Zanpakuto, un sabre forgé à partir de l’âme du shinigami et la manifestation physique de sa puissance. Sa forme et son apparence varie selon l'individu.

Soul Society

Au sein de la Soul Society, les shinigamis se chargent de plusieurs missions et rôles. Ils accompagnent les âmes des défunts en enfer ou au paradis selon leur actes (Bons ou mauvais). Ils purifient les mauvais esprits (Hollows) en les neutralisant avec leur zanpakuto et les font renaitre dans le monde de humains. Cela dit si l'esprit était déja mauvais de son vivant il est envoyé en enfer. Les shinigamis assurent également un équilibre entre le monde des morts et celui des vivants

Death Note Shinigami

ryuk

Le manga Death Note (2003-2006) de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata est l’un des mangas qui présente le Shinigami de la façon la plus remarquable. L’histoire commence lorsque Light Yagami, le personnage principal, rencontre Ryuk, un Shinigami, en découvrant un mystérieux carnet noir.

Caractéristiques

Dans Death Note, les Shinigamis sont des créatures d’un autre monde qui ôtent la vie aux humains pour rallonger la leur. Leur apparence varie d’un individu à l’autre, certains plus effrayants que d’autres. Ils peuvent être de sexe masculin ou féminin. Tous semblent cependant posséder une paire d’ailes et capables de voler. C’est d’ailleurs ainsi qu’il se déplacent, en particulier dans le monde des humains.

Les Shinigamis possèdent aussi des personnalités et des capacités intellectuelles qui diffèrent d’un Shinigami à un autre. Chaque Shinigami a, par exemple, sa propre forme d’écriture. Certains savent en plus parler, lire et écrire dans le langage humain.

Pouvoirs surnaturels

Tous les Shinigamis possèdent un Death Note, un carnet aux pouvoirs surnaturels qui cause la mort de toute personne dont il contient le nom. Grâce à celui-ci il peuvent étendre leur durée de vie en ôtant la vie des humains qu’ils souhaitent. Il leur suffit d’y inscrire le nom de leur victime. Ainsi, les Shinigamis vivent éternellement tant qu’ils remplissent les pages de leur Death Note.

Il peut arriver qu’un Shinigami peu attentionné égare son Death Note et que celui-ci soit retrouvé par un humain comme ce fut le cas pour Ryuk et Yagami. Ce dernier obtient alors le pouvoir de faire mourir qui il ou elle veut du moment qu’il connait le nom de sa victime.

Ils sont généralement invisibles aux êtres humains et ne sont visibles qu’à ceux qui ont touché à un Death Note. Ils peuvent traverser les murs ou même interagir physiquement avec le monde humain. Il est donc difficile de blesser un Shinigami.

Les Shinigami n’ont besoin ni de boire ni de manger (Même si Ryuk raffole des pommes du monde des humains). Ils n’ont pas non plus besoin de sommeil ou de repos.

Lois / Principes

Les shinigamis dans Death Note obéissent à une hiérarchie au sommet de laquelle se trouve le roi de la mort. Et bien qu’ils soient libres d’ôter la vie à qui ils veulent ils doivent se conformer à certaines règles qui régissent leur monde.

Pour un Shinigami, s’attacher à un humain dont il doit prendre la vie a des conséquences graves. Car si le shinigami échoue à le faire, il meurt réduit en poussière. Le temps qui lui restait, converti en années de vie humaine, est ajouté à la vie de l’humain qu’il était supposé prendre.

Les shinigami ne peuvent pas se reproduire, ni avec un autre shinigami ni avec un humain, sous peine de punitions graves. Obata parle de 9 degrés de punitions dont les 3 premiers sont suffisants pour tuer un Shinigami.

Soul Eater

soul-eater-shinigami

Dans ce manga de Atsushi Ohkubo, Maka Albarn et son compagnon Soul Eater Evans qui a la capacité de se transformer en une faux, doivent ensemble trouver 99 mauvaises âmes et une âme de sorcière, le pré-requis pour que l’arme atteigne le rang de Death-Scythe. Ils font partie de l’école de shibusen fondée et dirigée par le maitre Shinigami.

Apparence

Shinigami a une apparence assez particulière et caricaturée. C’est une silhouette noire portant un masque qui ressemble à un crâne de mort avec des trous vides pour les yeux et le nez. Ses bras sont minuscules mais portent d’énormes phalanges qui font penser à des gants avec leur couleur blanche et apparaissent puis disparaissent à son gré. Son corps se termine en bas par un membre difforme sur lequel il peut se tenir et qui lui donne presque l’air du génie de la lampe d’Aladin.

Personnalité

S’il y a une chose que l’on peut dire avec certitude sur l’attitude de shinigami c’est qu’elle est loin d’être digne d’un « Dieu/seigneur de la mort ». Le personnage est souvent comique et décontracté avec ses élèves. Bienveillant et compréhensible il s’inquiète pour eux quand ils doivent affronter des personnages puissants.

Il sait toutefois devenir sérieux quand la situation l’exige et conserve de l’autorité. Il n’hésite pas à distribuer des baffes à sa propre Death-scythe quand celle-ci le contrarie où se laisse distraire.

Avant de fonder Shibusen il était plus sinistre et lugubre. Il ressemblait alors plus à l’image qu’on se ferait d’un dieu de la mort. Mais les enfants de Shibusen le changèrent petit à petit. Il portait un masque en véritable crâne de mort, mais comme il le rendait effrayant aux yeux des enfants, il le changea.  

Les pouvoirs de Shinigami

Maitre Shinigami est le meister le plus puissant de Shibusen et de Death-City, la ville qui entoure l’école. Il possède des capacités presque divines. Seuls des personnages comme le Grand Dévoreur arrivent à rivaliser avec lui.

Shinigami peut utiliser toutes les armes humaines qui ont atteint le niveau de Death-Scythe. Tandis que la plupart des Meisters sont limitées à une seule arme avec laquelle ils ont une affinité, d’autres deux.

Mais il reste redoutable même désarmé. Ainsi que l’atteste son affrontement contre le Grand Dévoreur Asura. Ce dernier avait été libéré d’un puissant sceau que Shinigami avait placé sur lui en l’emprisonnant dans la ville, liant ainsi sa propre âme à Death-city. Cela l’avait rendu incapable de poursuivre Asura au delà des limites de la ville

Lors de ce combat on découvrit également certaines capacités de Shinigami comme celle de voler, provoquer de puissante ondes de choc et former des boucliers résistant face à certaines attaques.

Shinigami était autrefois à la tête du groupe des 8 Grands Anciens. Avec eux il faisait régner l’ordre et combattait le mal et, en particulier, les sorcières. Asura faisait aussi partie du groupe mais il sombra dans la folie et dévora les âmes de 3 membres des 8 Grands anciens.

Shinigami dut alors le vaincre et l’enfermer dans Death-city, dans une prison faite à partir de sa propre peau. Ensuite puisqu’il avait aussi lié son âme à la ville il fonda l’école de Shibusen pour prévenir la résurgence d’un autre Grand dévoreur.

Que retenir du Shinigami ?

On retient alors que dans la mythologie japonaise, on trouvait des dieux de la mort mais qui n’étaient pas identifiés en tant que Shinigami. C'est une figure allégorique de la mort née sous l’influence d’idées et de croyances occidentales.

On retient également que le milieu du Manga s’est en largement inspiré pour produire certaines œuvres à succès. Bien qu’il subisse certaines adaptations, devenant comique, raffolant des pommes ou ayant formes humaines, il continue de garder un lien assez étroit avec les âmes des vivants.

Si tu souhaites en apprendre plus sur les fameux dieux japonais, nous te recommandons de découvrir l'histoire de la déesse du soleil nippone...

amaterasu-deesse-japonaise


Écrire un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés