BLACKFRIDAY : -10% supplémentaire, code SHINOBI10
Yurei

YUREI : LE TERRIFIANT FANTÔME JAPONAIS

Au Japon, certains êtres maudits continuent de hanter des personnes en franchissant la ligne du surnaturel et du réel. Au pays du soleil levant, les mois d'été sont associés à la saison des fantômes. C’est à cette période que tu auras le malheur de croiser la sombre route des Yurei.

Les Yūrei sont des fantômes issus du folklore japonais. Ce sont des esprits qui n’ont pas pu rejoindre le monde de l’au-dełà ! Le terme Yurei est composé de deux kanji, yu (), qui signifie "faible" et rei (), qui signifie "esprit" ou "âme".

Tu vas découvrir avec horreur (pas trop quand même…) tout ce qu'il y a à savoir sur l’existence des fantômes japonais issus du monde des démons yokai. Nous allons donc voir :

  • L'Origine des Yurei
  • L’apparence des yurei
  • Les différents types de yurei
  • Comment exorciser un Yurei ?
  • Les 5 Yurei les plus terrifiants et horrifiques
  • Les Yurei et la culture populaire

    ORIGINE DU YUREI

    Yurei-onnryo-et-shiryoIllustration par Matthew Meyer / Montage Shogun Japon

    1. L'Obon

    L'été au Japon est associé à l’Obon. C’est une période où l'on dit que les morts visitent le royaume des vivants. En réalité, ce n'est pas aussi terrifiant. L'Obon est pour les Japonais; l'occasion d'honorer leurs ancêtres et des proches qui sont malheureusement décédés. Cependant, selon les légendes et croyances japonaises; pendant que les portes du monde souterrain restent entre-ouvertes, certaines âmes damnées moins amicales en profitent pour pénétrer dans le monde des hommes.

    2. Reikon

    D'après les contes et histoires japonaises, chaque homme et femme est doté d’une âme que l’on appelle reikon (霊魂). Lorsque l’on meurt, l’âme quitte le corps pour rejoindre une sorte de purgatoire. Le défunt attend dans cette zone que les funérailles et les rites japonais soient réalisés pour rejoindre à son tour ses illustres ancêtres. Si tout se passe correctement, le reikon devient un esprit protecteur de la famille. Il reviendra chaque année pendant la fête de l’obon qui a lieu en Aout afin que sa famille puisse le remercier pour sa protection !

    Il arrive néanmoins que les reikon se transforment en un démoniaque Yurei notamment si :

    • La personne est assassinée ou si elle se suicide
    • Si les rites mortuaires ne sons pas bien réalisés
    • Si la mort de la personne est liée à des sentiments puissants comme le chagrin, l’amour, la vengeance ou la jalousie.

    Ainsi, le spectre vengeur japonais prend forme sur Terre et n’obtiendra le repos qu’à partir du moment ou les rites manquants seront accomplis ou que son conflit émotionnel soit résolu. Si ce n’est pas le cas, il continuera à faire peur et à hanter les esprits des mortels éternellement !

    3. Puissance d'un yurei

    yurei-art

    Dans le folklore japonais la puissance d’un yurei se mesure au rang social de la personne qui décède d'une mort violente. Par exemple, si un serviteur souffre pendant une longue partie de sa vie alors il aura irrémédiablement un yurei terriblement agressif, vengeur et puissant.

    Aujourd’hui et malgré la popularité croissante d'Halloween, cette tradition nipponne est toujours bien ancrée au sein de la société Japonaise. Durant le festival de l’Obon. Les japonais se remémorent les contes japonais (kaidan) très populaires au temps des geisha et des samurai !

    APPARENCE YUREI

    Tu as peut être déjà vu un film d'horreur japonais mettant en scène un terrifiant fantôme féminin aux cheveux longs. Si ce n’est pas le cas nous te recommandons de regarder le film The Ring. Le personnage de la petite fille terrifiante est basé sur le fantôme japonais Yurei.

    1. Vêtements Yurei 

    fantome-japonaisLicence Adobe Stock / Retouche image Shogun Japon

    Dans la religion shinto, on associe le blanc à la pureté rituelle. Cette couleur est réservées aux morts ou au prêtres. C'est pour cela que le mythique Yurei est toujours habillé avec des vêtements blancs. Le kimono funéraire blanc s'appelle un katabira. Il était porté lors des rituels mortuaires de l'ère Edo.

    Les morts portent parfois un couvre-front que l’on nomme un hitaikakushi. C’est un talisman qui éloigne les mauvais esprits. Il est blanc, triangulaire et noué autour du crane du défunt !

    2. Cheveux Yurei

    Les cheveux de cet être surnaturel et mystérieux sont longs, noirs et ébouriffés. Ce style de coiffure vient des femmes japonaises qui les laissaient tomber pour les funérailles et les enterrements. Ce style est aussi emprunté par les acteurs du théâtre kabuki qui portent des perruques !

    3. Les mains et les pieds du Yurei

    La légende raconte que les mains d'un Yurei yokai pendent sans vie le long de son corps. Pour notre plus grande hantise, certains fantômes n’ont ni pieds ni jambes et flottent dans les airs. Dans la culture japonaise, ces caractéristiques spécifiques viennent des estampes ukiyo-e de la période Edo. Au théâtre japonais kabuki les acteurs portent de très longs kimono pour donner l’impression de flotter tels des esprits volants ! Nous t'invitons à regarder cet extrait de Kwaidan qui te plongeras dans cet univers nippon du Yurei !

    4. Hitodama

    Les démons Yurei sont souvent accompagnés de petits flammes flottantes. Ces flammes fantomatiques sont des parties de l’âme de l'esprit tourmenté.

    LES DIFFERENTS TYPES DE YUREI JAPONAIS

    Selon le mythe japonais, il existe différents types de Yurei ! 

    yurei-japonDifferents types de Yurei au Japon, sur la gauche un Yurei classique et sur la droite des Funayurei avec des flammes Hitodama

    1. Les types de Yurei

    • Les funayurei : il s’agit des fantômes de marins naufragés qui tentent de couler des navires
    • Yurei kosodate : ce Yurei n’est pas malfaisant, il s’agit du spectre d’une femme décédée qui attendait un enfant !
    • Onryo : c’ est un fantôme vengeur. C’est le type de Yurei le plus adapté dans les films d’horreur ou dans les mangas !
    • Goryo : c'est le fantôme d’un érudit ou d’un noble
    • Zashiki-waeashi : ce sont des fantômes d’enfants malicieux mais pas vraiment dangereux

    2. Les Yurei sont-ils toujours des femmes ?

    Si de nombreux onryo célèbres sont des femmes, les hommes peuvent aussi devenir de terrifiants onryo !

    L’universitaire et homme politique Sugawara no Michizane fit des ravages en tant qu'onryo après son exil et sa mort. Pour apaiser son âme des prêtres bouddhistes ont déifié ce fantôme vengeur en Tenjin (le dieu shinto de l’éducation).

    COMMENT EXORCISER UN YUREI ?

    comment-se-debarasser-d'un-yurei Extrait de la série The Terror Infamy qui s'inspire des histoires d'horreurs du Japon

    La manière la plus efficace pour se débarrasser d’un Yurei est de l’aider à réaliser son but. Si sa raison de venir hanter le monde des hommes disparait alors sa présence sur terre n’est plus nécessaire ! D'après les légendes de la culture japonaise, il faut l’aider à se venger de son meurtrier par exemple ou bien réaliser les rites japonais de la bonne manière ! Cependant, la colère des effrayants onryo est si puissante qu’il en faut plus pour les renvoyer dans le monde des kami. Alors gare à vous si en croisez un !

    Pour repousser ces monstres, les ofuda (御札) sont très efficaces. Ces écrits sacrés shintoïstes contiennent le nom d'un kami qui repousse les malveillants Yurei. Pour bannir l’esprit du Yurei il faut placer les ofuda sur son front. Il est aussi recommander de mettre ces talismans sacrés à l’entrée d’une maison !

    TOP 5 DES FANTÔMES YUREI

    Parmi les Yurei des mythes japonais, certains sont plus dangereux que d'autres ou ont tout simplement plus de renommée car ils hantent des lieux depuis des centaines d'années. Alors sans plus tarder, voici cinq fantômes japonais que tu te dois de connaître.

    otsuyuIllustration par l'artiste Monanu / Otsuyu

    1. Otsuyu

    L'histoire d'Otsuyu (la femme du couple) nous raconte l'histoire tragique de deux amants séparés par la mort. L’homme épris d’un chagrin insupportable ère dans les nuits sombres de l’archipel Japonaise. C’est alors qu’il aperçoit le fantôme de sa dulcinée. Il passera plusieurs nuits avec elle. Sa servante se rendant compte qu’Otsuyu est en réalité morte décide de prévenir son maître. Il passera une nouvelle nuit avec son âme soeur. Et cette nuit fut la dernière pour lui car on le retrouvera mort au petit matin !

    2. Okiku

    C’était une servante qui fut tuée pour avoir avoir volé à tord l'une des dix précieuses plaques d'héritage. Elle fut jetée dans un puit !

    Okiku devint un onryo qui tourmenta son meurtrier en apparaissant chaque nuit, comptant jusqu'à neuf, puis en criant sauvagement. On dit qu'un prêtre reussi à apaiser son âme en criant "DIX ! » Certains disent cependant qu'Okiku est toujours à la recherche de cette plaque manquante. Sur le terrain du chateau japonais de Himeji, le fantôme d'Okiku émerge encore de ce puit la nuit, en comptant et en gémissant.

    3. Shichinin Misaki

    C’est un groupe de sept fantômes qui tuent les voyageurs qu’ils croisent dans l’ouest du Japon dans la région de Shikoku. Les 7 premiers fantômes étaient des femmes tuées par des guerriers samouraïs !

    4. Oiwa

    Les-yurei-sont-ils-toujours-des-femmesExtrait de la série The Terror Infamy

    Oiwa était une femme dévouée à son mari, le samouraï Iemon Tamiya. Ce dernier  l'empoisonna afin d'être libre d'épouser une autre femme du nom d'Oume. Le poison ne la tua pas mais défigura son visage. Ne pouvant plus supporter la vue de son propre reflet, elle se suicida, maudissant Iemon de son dernier souffle. Elle hanta Lemon, et le harcela jusqu'à le rendre totalement fou !

    5. Le passager fantôme du cimetière d'Aoyama

    Le cimetière d'Aoyama est un lieu hanté célèbre à Tokyo. C'est un endroit fantastique la journée ou l’on peut admirer la beauté des fleurs de cerisier (sakura). Mais dès le coucher du soleil, des ombres noires apparaissent sur ce lieu maudit. Une légende urbaine japonaise évoque l’histoire d’une femme aux cheveux noir qui appelle un taxi devant le cimetière !

    YUREI ET LA CULTURE POPULAIRE

    Comme nous l’avons vu dans cet article, les démons Yurei sont très populaires au Japon. Ils font parties de la tradition japonaise au même titre que le bakeneko (chat maléfique) ou que les kami (dieu japonais). On peut compter sur eux pour nous faire frissonner et nous terrifier dans des films d’horreurs ou dans des manga. Dans le manga Le Voyage De Chihiro, les sans visages sont une sorte de présence fantomatique parfois bonne et parfois mauvaise qui traduit bien la dualité du comportement des Yurei. Car la plupart du temps ce sont bien des victimes cherchant à rendre justice.

    Si tu es tout comme nous fan des Yurei, nous t’invitons à jeter un oeil à notre collection unique et authentique de design Yurei. Fais toi plaisir ou peur avec un T-shirt Yurei !

    t-shirt-japonais-fantôme-yurei


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

    Recevoir en exclusivité nos dernier articles