Cuisine japonaise : 5 recettes traditionnelles nippones

Cuisine Japonaise

La cuisine japonaise est le plus souvent constituée de poissons, de riz, de légumes, de nouilles et d'algues. Les plats sont toujours assaisonnés à l'aide des condiments locaux comme le sato, le shio, le su, le shoyu ou le miso. La viande est quasiment absente de l'art culinaire nippon. 

Nous commencerons par un petit point d'histoire en vous expliquant les origines et les évolutions de l'art de la table japonais. Ensuite, nous parlerons des règles importantes qu'un repas doit respecter pour être bien fidèle à la tradition nippone. Nous finirons par vous présenter 10 plats typiques japonais en vous donnant à chaque fois une recette à suivre étape par étape. 

Histoire de la cuisine japonaise

Le japon est un archipel composé de nombreuses îles. C'est donc tout naturel que ce soit la mer qui se retrouve dans l'assiette. Mais la cuisine japonaise traditionnelle ne se limite pas qu'à cet aspect marin. Pour bien comprendre toutes ses subtilités, il faut remonter à l'époque des chasseurs-cueilleurs.

C'est à partir de cette période que cet art commence lentement à prendre forme en s'inspirant des Chinois et des coréens. Pendant de nombreuses années, cette cuisine se construit aussi sur les coutumes bouddhistes végétariennes. Cela explique pourquoi on n'y retrouve jamais de viande.   

Selon les saisons, les plats japonais préparés à base de légumes et d'épices changent du tout au tout. On appelle cette tendance le washoku. Ce n'est pas une simple technique de cuisine mais un véritable art ancestral.  

Comment se compose un repas japonais ? 

Cuisine japon

Le repas traditionnel japonais respecte des fondamentaux bien établis. Au grand minimum, il doit être constitué de riz, d'une soupe miso ainsi que de trois accompagnements. Il est intéressant de noter que le bol de riz est toujours le plat principal. Ce sont les autres recettes que l'on nomme "accompagnements". Cet assemblage typique porte un nom : "Ichiju-sansai". Cette pratique est une tradition ancestrale qui remonte au 8 ème siècle

5 spécialités culinaires japonaises 

Nous allons vous présenter une liste non-exhaustive des plats traditionnels japonais. Vous pourrez constater qu'il s'agit d'une gastronomie riche et pleine de subtilités. Nous allons vous conter l'histoire de chaque recette, ainsi que les étapes à suivre pour les réaliser vous-même. 

Le sushi 

Sushi Japonais

Au deuxième siècle, les Chinois découvrent comment fermenter le riz. C'est seulement en 1392 que les Japonais s'approprient la technique en rajoutant du vinaigre afin d'accélérer la démarche. Il n'y avait plus qu'à ajouter le poisson pour que la recette que nous connaissons vienne au monde ! 

Pour préparer de véritables sushis traditionnels, voici les étapes qu'il faut suivre : 

  • Placez votre riz dans une casserole et ajoutez de l'eau froide que vous faites chauffer. Comptez 2 verres d'eau pour 3 verres de riz. 
  • Pour l'étape du découpage du poisson, il est nécessaire que votre couteau soit parfaitement aiguisé. Vous allez devoir le couper en très fines bandes de 6 cm de longueur, 3 cm de largeur et 5 mm d'épaisseur. (Normalement, le poisson du sushi se consomme cru. Mais si vous n'aimez pas cela, vous pouvez aussi le faire mariner dans du citron vert pendant 20 minutes). 
  • Une fois le riz cuit, versez le dans un récipient puis laissez le reposer pour qu'il ne soit plus brûlant. 
  • Ensuite préparez un mélange de sucre, de vinaigre et de sel. Versez ceci sur votre riz puis recouvrez ce dernier d'un linge humidifié. 
  • Maintenant, vous pouvez passer à l'étape de la disposition en formant des cylindres de riz auxquels vous venez rajouter une tranche de poisson. 
  • Pour terminer, il ne vous reste plus qu'à mélanger une demi-cuillère de wasabi avec de la sauce soja. Vous obtiendrez la sauce dans laquelle tremper vos délicieux sushis. 

Le natto

Natto Japon

Le natto est une graine de soja fermentée. Ce plat est consommé depuis des milliers d'années, mais l'histoire de sa création reste énigmatique. Les historiens de l'alimentation croient qu'il s'agit très sûrement d'un accident. La théorie est simple : des graines de soja cuites ont étaient oubliées sans un sac en paille de riz qui se trouvait dans un endroit chaud. 

Ce plat est réputé pour avoir un goût très particulier et une odeur très puissante. Il est souvent comparé au fromage bleu que l'on retrouve beaucoup en occident. Nous allons vous dévoiler les 6 étapes à respecter pour préparer votre propre natto (la recette s'étend sur plusieurs jours). 

  • Pour commencer, nettoyer bien votre soja avant de le placer dans un autocuiseur. 
  • Ensuite, versez sur vos graines de l'eau bien fraîche. Il vous faut approximativement 3 doses d'eau pour une dose de haricots. Laissez votre préparation plonger dans l'eau pendant 12h. 
  • Une fois cela terminé, égouttez vos haricots, ajoutez de nouveau de l'eau par-dessus, puis faites bouillir dans votre autocuiseur pendant 45 minutes. 
  • Quand la cuisson est terminée, vous pouvez ajouter vos haricots dans un plat bien stérilisé.  
  • Maintenant, ajoutez votre natto à vos haricots. Puis mélangez tout correctement. 
  • Pour terminer, il vient désormais l'étape de la fermentation. Pour cela, laissez simplement reposer votre mélange dans votre four. Une fois votre plat recouvert, faites chauffer à 100 degrés pendant 24 heures. 

La soupe miso

Soupe miso Japon

Véritable incontournable, la soupe miso accompagne tous les repas de 75% des Japonais. Le miso est une pâte que l'on obtient grâce à la fermentation d'un mélange de riz, de graines de soja et de sel. Importée de la Chine, cette tradition a vu le jour au 7 ème siècle dans le pays du soleil levant. 

Cette préparation est excellente pour la santé. Elle contient des vitamines, des protéines et tous les acides aminés dont votre organisme a besoin. C'est aussi un plat qui donne une grande énergie. Voici comment vous pouvez procéder pour obtenir une bonne soupe miso : 

  • Coupez du tofu en cubes de 8 mm. 
  • Faites infuser des algues wakame avec de la ciboulette pour obtenir un bouillon dashi. 
  • Ajoutez à votre bouillon votre tofu. 
  • 2 minutes après l'étape précédente, ajoutez enfin votre miso. 

L'onigri 

L'onigri connaît un grand pic de popularité lors de la guerre. Il est tellement rapide à consommer et facile à préparer que c'était le plat préféré des samouraïs. Ils se servaient des feuilles de bambou comme assiette. À cette époque, il ne s'agissait simplement que de boules de riz. Mais avec le temps, la recette est devenue plus complexe et comporte d'autres ingrédients. 

Voici la recette de onigri japonais que nous préférons : 

  • Commencez par laver votre riz avec de l'eau froide. Vous devez vider l'eau blanche puis recommencer l'opération jusqu'à ce qu'elle soit claire. 
  • Faites cuire votre riz pendant 12 minutes avec un couvercle. Vous savez que la cuisson est une réussite si le riz a abordé la totalité de l'eau. 
  • Couper un concombre en petit dès. Ajoutez-y du vinaigre, du sucre, de la sauce soja et de la pâte miso
  • Ajoutez votre mélange à votre riz et incorporez une bonne pincée de ciboulette. 
  • Pour l'assemblage, formez des petites boules ou des triangles avec votre riz. 

Le yakisoba

onigri japon

Importé de la Chine, le yakisoba existe au Japon depuis moins d'un siècle. Il s'agit de nouilles sautées cuisiné le plus souvent avec des crevettes. Avant l'arrivée de ce plat en 1960, les Japonais ne connaissaient presque rien d'autre que le riz. Cette nouvelle recette a donc beaucoup bousculé leurs habitudes alimentaires. 

Parmi ce que nous vous avons présenté précisément, il s'agit du repas qui ressemble le mieux à ce que nous connaissons en Europe. Si vous ne voulez pas prendre le risque, c'est cette assiette que nous vous conseillons de concocter. Voici comment vous aller devoir procéder : 

  • Commencez par faire cuire les nouilles dans de l'eau bouillante comme vous en avez l'habitude. 
  • Ensuite coupez des légumes. Pour cette recette les choux, les poivrons, les oignons, les champignons et les carottes sont d'excellents ingrédients. Nous vous suggérons de couper des morceaux relativement épais. Cela permettra de conserver tout le goût des aliments. 
  • Occupez-vous maintenant de la cuisson de vos crevettes. Si vous préférez vous pouvez aussi les remplacer par du tofu. 
  • Pour finir, faites sauter le tout à la poêle. 

En plus de préparer et de déguster ces délicieux plats japonais, vous voulez vous amuser à manger comme eux ? Nous vous conseillons de suivre notre guide pour apprendre à vous servir des baguettes japonaises. C'est une pratique qui n'est vraiment pas évidente, vous aurez bien besoin d'un petit coup de main. 


Écrire un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés