Gyaru : style japonais tape à l'oeil

Gyaru-style

Il ne fait aucun doute que la pop culture japonaise est une sorte de melting-pot de tendances. Les gens sont viennent de tous les horizons et ont des styles totalement différents. Il y les minimalistes, les fans de streetwear, de cosplay, et les fashionistas du quartier d'Harajuku à Tokyo. C'est donc assez simple pour les Japonais de trouver un groupe auquel ils s'identifient...

Le style des filles gyaru est l'un des mouvements stylistiques les plus intéressants au Japon. C'est un exemple parfait des nombreuses tendances modes uniques que les japonaises se sont appropriées et auxquelles elles s'identifient.

Qu'est-ce qu'une gyaru girl ?

coiffure-gyaruGroupe de femme Japonaise avec une coiffure gyaru et un style extravertie

Le mot japonais Gyaru signifie tout simplement "fille". De fait, littéralement parlant, gyaru girl serait synonyme "fille girl". Le terme yaru est associé aux filles, donc les Japonais ont pris l'habitude de dire gyaru girl même s'il y a une redondance...

Le phénomène gyaru est une forme de mouvement culturel qui définit les filles avec un style tape à l'oeil. Une autre définition du terme "fille" serait "gal", qui était un mot utilisé pour décrire une fille très cool et branchée. La description d'une fille gyaru est une personne qui porte des vêtements voyants (qui semblent sexy) et qui a une personnalité extravertie.

Les filles gyaru sont généralement blondes, elles ressemblent au stéréotype de la blonde américaine fofolle.

La culture gyaru et son style a évolué au fil des ans. En fait, depuis que le terme "gyaru girl" a été inventé dans les années 90, ce style nippon a connu de nombreux changements en termes de mode, de tendances et de caractéristiques physiques.

Il n'y a pas d'histoire exacte sur la façon dont cela a commencé. Les adultes ont tout simplemt remarqué que de nombreuses lycéennes se ressemblaient et s'habillaient de la même façon. Depuis, des déclinaisons de cette mode ont vu le jour comme le look japonais kogyaru.

Comment adopter le style Gyaru ?

Le secret pour bien comprendre les filles gyaru du Japon est de tout d'abord connaître les nombreuses catégories complexes qui en découlent. Cette section de l'article passera rapidement en revue la douzaine de sous-cultures qui composent l'ensemble du phénomène gyaru.

gyaru-style-fashionLe gyaru-style-fashion peut encore être aperçu dans le quartier d'Harajuku à Tokyo

Le gyaru-kei

Bien sûr, la principale sous-culture est le gyaru-kei, qui est le style gyaru par défaut. Il est considéré comme le plus généraliste et est associé aux filles gyaru qui se lance dans ce style...

Les déclinaisons de styles gyaru ne sont pas tous autant extravertis, il y a :

  • Le styles amekaji
  • Le romantic gal
  • Le bohemian
  • et le Rocker

Ces styles sont extrêmement similaires à ceux que portent quotidiennement les filles des États-Unis. 

Le gyaru hime

La deuxième sous-culture du gyaru est le gyaru hime. Dans ce style singulier les filles adorent s'habiller comme des princesses. Cela ne signifie pas nécessairement porter une robe longue tous les jours, mais les filles hime gyaru sont obsédées par l'idée de porter des robes aux couleurs pastel, associées à des talons et des bijoux. D'autre part, la sous-culture amuro du gyaru implique de s'habiller comme un artiste R&B des années 2000.

Le style kogyaru

Il désigne les lycéennes qui portent toujours un uniforme japonais , mais qui les ont personnalisés pour refléter leur propre sens de la mode. Ce style est extrêmement représentatif du style occidental. Il est courant pour ces filles d'avoir la peau artificiellement bronzée et les cheveux blonds.

Le style yamamba et banba 

Cette mode nippone est un peu trop extrême et ne convient pas à tout le monde car il faut mettre un maquillage blanc ridicule sur tout le visage. Ce maquillage criard est lui même associé à des vêtements criards sur le thème hawaïens.

Le style Banba est une version plus subtile du yamamba. Il n'y a plus de maquillage ridicule, mais les vêtements sont toujours aussi colorés. Entre ces deux sous-cultures se trouve le style manba, qui est un mix des deux.

Style ganguro

Ce style vestimentaire était extrêmement populaire dans les années 90. Habituellement, les filles qui voulaient sublimer le style japonais ganguro avaient un bronzage très profond qui semblait totalement artificiel. Le fait d'avoir une peau de couleur très foncée était inspiré de la culture occidentale,

La mode nippone

Pendant l'été, les tenues sont très légeres par rapport à celles de septembre, octobre, novembre, décembre et janvier. Cela signifie qu'à partir des trois derniers mois (mars, avril et mai) jusqu'aux trois prochains mois (juin, juillet et août), les styles nippons seront légers et aérés.

Les longs ourlets et les vêtements amples sont très populaires pendant cette période. Les japonaises ont toutes dans leur garde-robe ou dressing une grande jupe longue.

Les vêtements amples ont toujours été à la mode au Japon. Bien entendu, les filles gyaru sont censées apporter leur propre touche quelques soi la saison ou le type de prêt-à-porter. Certaines sous-cultures Gyaru adopte un look japonais avant-gardistes et d'autres des looks kawaii. Grâce à multiplicité des modes, les Japonaises peuvent prendre utiliser un long cardigan, et le styliser sous différentes formes pour l'adapter à leur propre sens du style. Bien sûr, ces tendances sont amenées à changer selon la période de l'année...

Le maquillage au Japon

maquillage-gyaruLe maquillage-gyaru et lolita japonais répond à ses propres codes et règles

Au pays du soleil levant, il est intéressant de voir comment le style gyaru a évolué au fil des années. Pendant des décennies, le style gyaru présentait une coiffure et un maquillage extrêmement intenses, notamment les styles tels que le manba, le yamanba et le banba. Les filles exigeraient volontairement sur le mascara, les faux-cils, le fond de teint, le blush, le gloss, le fard à paupière, les paillettes, le eye-liner, le rouge à lèvres et la crème auto-bronzante...

En se promenant aujourd'hui dans les rues de Tokyo ou Kyoto, il serait extrêmement difficile de trouver quelqu'un portant ce type de maquillage. Aujourd'hui le maquillage de base vise à imiter la peau naturelle, donnant l'impression qu'il n'y a pas de maquillage alors qu'en réalité il y en a.

Le secret des membres de la société japonaise pour obtenir une peau qui parait lisse et pure est d'avoir une peau saine. Elles utilisent un grand nombre de produits de soins de la peau afin de garder dans les meilleures conditions. La clé est d'avoir une routine de soins bien établie, et remplie de produits qui conviennent à son type de peau.

Un autre secret japonais lié à la beauté de la peau est la crème solaire. Les Japonais, comme les Sud-Coréens, sont obsédés par les crèmes solaires. Même si cette obsession est beaucoup plus prononcée en Corée, les marques les plus populaires du monde viennent en fait du Japon. La marque Biore, par exemple est acclamé dans le monde entier pour ses produits solaires de premier ordre.

Dans la lignée du maquillage naturel, les Japonais sont également adeptes du maquillage minimaliste. Ce type de produit de maquillage offre une couverture transparente pour les lèvres et les joues. Cela donne un éclat naturel et sain. Il existe de nombreuses marques qui vendent de superbes teintes au Japon, car la plupart des marques japonaises locales adhèrent à la règle du maquillage léger.

Les Japonais ne sont pas particulièrement friands des rouges à lèvres de couleurs opaques, mates et qui assèchent les lèvres.

Il existe une gamme très diversifiée de coiffures dans tout le Japon. Le blond habituel des filles gyaru n'existe plus, tout comme le maquillage japonais excentrique. Il a depuis été remplacé par des couleurs plus flatteuses comme le blond cendré et le brun clair. Certaines femmes japonaises portent toujours des cheveux blonds mais avec de goût.

Ces dernières années, une tendance capillaire a pris le monde d'assaut est le bob long, également appelé "lob". C'est une coupe de cheveux qui ressemble à un bob mais qui est coupée à une longueur beaucoup plus longue (c'est à dire au niveau du cou).

Les ongles Gyaru

Un aspect du style gyaru qui est resté très fort au fil des années est celui des ongles. D'une certaine manière, il est toujours socialement acceptable de porter des ongles colorés et longs plutôt que tout autre chose. Pour les filles japonaises, le nail art est une forme d'expression de leur style personnel. 

Les filles Gyaru aiment définitivement les ongles à motifs floraux. Cette forme de nail art n'est pas seulement jolie, elle est aussi intéressante car elle utilise de vraies fleurs qui ont séché et sont associées à de petites pierres et perles pour les compléter.

Un autre style de nail art particulièrement tendance au Japon est le nuance nails. Comme son nom l'indique, le design de ce nail art est une "nuance", ce qui signifie qu'il n'y a pas de design uniforme. Chaque ongle a un design unique qui est similaire au thème général. Étant donné la créativité des Japonais, les possibilités de conception des ongles nuance sont infinies.

Le style Gyaru et les manga japonais

gyaru-animeGyaru anime

La mode gyaru a influencé l'univers du Japon en général et la mode femme. C'est pourquoi il existe des dessins-animés japonais et des manga mettant en scène des personnages associés à la culture gyaru. L'un des mangas les plus populaires qui met en scène une héroïne gyaru est Gal Gohan. Il est courant de voir ce personnage en costume cosplay au comiket, ou à la Japan Expo Sud...

Le manga Gal Gohan est aussi appelé Gyaru Cooking. Ce nom est extrêmement pertinent pour l'intrigue de l'histoire. Il met en scène une héroïne décrite comme étant une gyaru. En fait, le manga dépeint l'héroïne comme la "fille la plus gyaru de l'école", ce qui est extrêmement évident dans les illustrations utilisées pour le manga. Dans ce style manga, la fille est très bronzée comme le sont les filles gyaru.

Le manga donne une idée de la manière dont les filles gyaru agissent et cela nous donne aussi des indications sur la manière dont elles sont perçues par la société nippone. Ce manga est donc un excellent moyen de découvrir les Gyaru pour tous les fans de la manga mania et de la culture Otaku...

Si tu souhaites en savoir plus sur les autres styles japonais et que tu n'as pas l'occasion de faire un voyage au Japon pour découvrir la folie vestimentaire de Shibuya ou Harajuku... Nous te recommandons de lire notre guide de la mode japonaise. Tu y découvriras les subtilités du look lolita, gothique, cyberpunk, streetwear ou bosozoku.

mode-au-japon-articleCrédit image Tokyo Fashion


Écrire un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés