Hannya

Masque No, Masques Japonais, Oni, Tatouage japonais, Theatre japonais -

HANNYA LE DÉMON VENGEUR

Hannya fait référence aux démons ou oni des légendes japonaises. Dans le folklore japonais, ce type de yōkai (démon) est aussi surnommé un kijo. Ce sont des oni qui apparaissent dans le théâtre noh. Dans les mythes nippons, il s’agit d'une jeune femme en colère consumée par une jalousie destructrice. Elle se transforme en monstre (ogre ou fantôme) tourmenté etc… Le nom du démon hannya fait également référence à un type spécifique de masque oni (masque démon) utilisé dans le théâtre nô, le folklore et la mode japonaise.

Kimono Homme


Pour le peuple japonais le mot Hannya vient de l’artiste et sculpteur de masque Hannyabô. Il aurait sculpté le tout premier masque en bois Hannya. Le dessin a été adapté des masques serpents. Une autre théorie est que le mot "Hannya" vient du mot "Paññā/Prajñā" (
般若), qui signifie "sagesse" ou "conscience supérieure" dans le bouddhisme japonais. La signification du masque Hannya est donc double. C’est un paradoxe car c’est à la fois un symbole de vengeance et de destruction mais pour la société japonaise un masque japonais hannya est aussi un talisman de protection contre les mauvais esprits…

SIGNIFICATION HANNYA

Démon Hannya

 Illustration par Evaty

Hannya vient du terme sanskrit qui désigne la sagesse. Plus précisément Prajñāpāramitā, la plus haute forme de sagesse bouddhiste qui conduit à l'illumination. La juxtaposition de la forme la plus élevée de sagesse et des créatures qui représentent une opposition directe à cette sagesse provient de l'utilisation du masque hannya dans le nô.

Dans la pièce Aoi no Ue, un shugenja (un mystique ascétique) exorcise l'esprit de la dame hannya Rokujō de Lady Aoi. Alors qu'il est chassé, le mauvais esprit s'écrie : "Oh, comme c'est horrible ! La voix de la sagesse est comme un démon !"

Depuis lors, les masques de démons et la sagesse ont été associés l'un à l'autre.

DÉMON JAPONAIS HANNYA 

Démon JaponaisIllustration d'Electro Dan (de gauche à droite, namanari, chunari, honnari)


Il existe trois catégories d’hannya dans la culture nippone : 

  • namanari,
  • chūnari,
  • et honnari.

Dans la religion shinto, les hannya namanari sont des kijo qui ressemblent encore à des femmes humaines. Ils ont de petites cornes et utilisent la magie noire pour accomplir leurs mauvaises actions. Comme par exemple invoquer ikiryō. Dans le folklore japonais c’est un fantôme qui terrifie les vivants. L’hannya namanari ne sont pas complètement maléfiques ; il reste une chance pour ces apprentis démons de revenir à l'humanité.

Les Chūnari hannya sont des oni japonais de niveau moyen. Ils ont de longues cornes acérées, des crocs ressemblant à des défenses et une magie plus puissante. Cependant, ils sont toujours vulnérables aux prières bouddhistes.

Les Hannya Honnari sont de véritables démons et les plus puissants des trois. Ils ont des corps serpentent sur le sol et crachent du feu. Les Honnari hannya ont tellement assouvi leur jalousie et désir de vengeance qu'il n'y a pas moyen de calmer leur fureur.

Les trois hannya les plus célèbres de la littérature japonaise et asiatique sont Lady Rokujō de Aoi no Ue, Kurozuka de Kurozuka, et Kiyo-hime de Rokujō-ji (illustrations par Matthew Meyer)

Lady RokujoLady Rokujo est une femme japonaise qui apparaît dans la pièce de théâtre Aoi no Ue. Cette pièce est basée sur le roman du 11ème siècle The Tale of Genji. Le livre est basé sur la vie d’Hikaru Genji, un noble vivant à la période Heian. La transformation de Lady Rokujō de noble femme à démon japonais a fait d'elle l'un des monstres les plus connus du théâtre nippon. Son nom vient de Rokujō, la région de Kyoto dans laquelle elle a vécu.
Délaissé par Genji lorsque celui devient père, elle ne peut contenir la haine et la jalousie qui rongent son âme. La rage aveuglante qui l’habite, la transforme en démon yokai. Elle possède la femme de Genji et la tue.

 

Kurozuka est la femme démon la plus connue du folklore japonais. On peut l’apercevoir dans l'art traditionnel japonais : peinture, gravure ukiyoe, pièce de théâtre Noh, estampe japonaise, Art dramatique. 
Elle est connue sous de nombreux noms dans la culture japonaise. Kurozuka, ou la sorcière des "monticules noirs ».
Elle porte aussi le surnom de Démone d'Adachigahara, ou Onibaba, "la sorcière démoniaque ». C’est l’équivalent d’un enfant de Satan dans la culture occidentale !

 

 

 

KiyohimeKiyohime est l'une des antagonistes nippones les plus célèbres de la littérature japonaise, et un exemple d'une hannya honnari. C'est une femme démoniaque qui a atteint le niveau de pouvoir maximum. Elle apparaît dans La légende d'Anchin et Kiyo hime, ou Princesse Kiyo, un conte ancien de la préfecture de Wakayama. Des versions de l'histoire apparaissent dans un certain nombre de livres anciens. Son histoire est reprise dans la célèbre pièce de théâtre Dōjō-ji. 

THEATRE NO

Théâtre Japonais
Source Philarmonie de Paris - Noh Aoi no Ue, Yoshihiro Maejima

Le masque Hannya est utilisé dans les spectacles de théâtre no japonais et kyogen (représentations musicales classiques basées sur le folklore japonais et le surnaturel). Le masque représente un démon féminin tourmenté, dépassé par sa propre jalousie et son mépris. 

Il dépeint un visage tordu et démoniaque avec des yeux qui font allusion à la mélancolie et au chagrin. Il a des cornes et des dents pointues ! Les guerriers japonais de l'ère Edo avaient pour habitude de porter un masque samouraï (mempo) sur le champ de bataille afin d'effrayer leurs ennemis. Nous te recommandons notre masque de Hannya pour un style nippon ou une décoration unique !

Masque de Hannya

Au pays du soleil levant, les masques de Nô sont fabriqués à la main et en bois de cyprès. Ils sont ensuite peints et recouverts avec de la laque. Ils sont connus pour avoir la spécificité de refléter la lumière. Cela permet de créer une multitude de facettes et d'expression favorisant le jeu de scène de l'acteur. Ce sont de véritables objets d’art asiatiques ! Ils sont attachés à la tête de l'acteur á l'aide d'un ruban, leur dimension est plus petite que le visage de l'acteur !

SIGNIFICATION TATOUAGE JAPONAIS HANNYA

Tatouage hannya
Le hannya tatoo est incontestablement l'un des tatouages japonais les plus populaires au pays du soleil levant. Ce démon maléfique est dessiné avec des cornes de diable, des yeux sombres, une lueur dans les pupilles tout droit sorti de l’enfer, ainsi qu’une large bouche aux dents ascérées. Derrière ce sinistre rictus se cache une histoire fascinante et quelques informations intéressantes que vous ne connaissez peut-être pas. 

Signification des couleurs deu tatouage hannya

Hannya MasqueIllustration par Jiaxian Jan

Le tatouage masque Hannya est parfois confondu avec le tatouage masque oni ou masque Kabuki (issu des danses et théâtre kabuki).

Dans l’art du tatouage traditionnel japonais, plus la couleur d'un masque Hannya est foncé, plus la symbolique exprime de la rage, de la colère et de la haine !

Un masque Hannya au teint plus clair signifie que celui qui le porte n'est pas encore un démon. Les cornes sont généralement plus petites aussi. Un tatouage Hannya de couleur plus claire signifie que le porteur est encore humain mais qu'il vit des troubles.

Un rouge plus foncé représente une personne qui a vécu un passé émotionnel très compliqué !

Un rouge foncé profond symbolise quelqu'un qui est rempli de rage et qui cherche à se venger.

Signification des motifs japonais avec un tatouage hannya

Motif japonais Serpent :

Hannya TatouageC’est l’un des tatouages nippons les plus populaire chez les yakuza. Le serpent représente la chance et la protection. Dans les contes japonais, le serpent était aussi un symbole d'immortalité. Par conséquent, le tatouage d'un masque Hannya en forme de serpent peut aussi bien être signifier la chance ou souligner que la rage de celui qui le porte ne mourra jamais.
Pour ces mafieux japonais, les tatouages sont représentatifs de grandes vertus comme : la loyauté, la patience, la dévotion et la persévérance.

Un tatouage intégral peut prendre jusqu’à 500 heures de travail ! « Gaman curage »  dans la langue japonaise signifie « comparer l’endurance ». Supporter l’insupportable, telle se doit être la marque d’un homme et d’un vrai Yakuza ! Petit conseil tout de même: si tu es amené à te rendre dans un onsen ou ryokan et que tu croises un groupe de yakuza avec des tatouages intégrals, mieux vaut ne pas trop trainer dans le coin !

Motif Chrysanthème : les fleurs sont des motifs populaires qui sont souvent incorporés dans les tatouages de ce diable japonais. Comme cette fleur fleurit en automne, un tatouage de chrysanthème Hannya représente une personne angoissée qui désire échapper à son état émotionnel.

Motif Sakura (fleur de cerisier) : les fleurs de cerisier représentent la vie après la mort ou la maladie. Un tatouage de cerisiers en fleurs Hannya symbolise la réalisation d'une vie meilleure après avoir affronté un passé tourmenté.

Motif vague (nami) :

Tatouage demonComme l'Hannya, les vagues nippones sont  imprévisibles. L'Hannya et la vague japonaise peuvent toutes deux être destructrices. Elles peuvent aussi avoir des moments de calme et de solitude.

Motif feuilles d'érable : les feuilles sont le symbole du cycle de la vie. Les feuilles d'érable et le masque pourraient représenter une personne ayant un trouble émotionnel et qui aspire à un avenir meilleur.

Motif Crâne : le crâne japonais est une représentation positive du cycle de vie. Il est généralement utilisé pour honorer les morts. Il peut également représenter le monde souterrain et une vie démoniaque.

Motif carpe Koi :

tatouage carpeDans le shintoïsme ce poisson légendaire représente la bravoure, la force et la détermination. Un tatouage Hannya koï symbolise le courage face à des situations qui peuvent provoquer la jalousie et la vengeance. D’un autre coté le poisson koi et le masque d’Hannya pourraient être le signe que celui qui le porte est déterminé à faire des ravages.

 

Dragon japonais : dans la culture orientale, le dragon est une créature bienveillante. Il utilise sa force pour faire le bien. Un tatouage dragon japonais  avec un masque Hannya symbolise la lutte entre l'utilisation de son pouvoir pour une vengeance haineuse et la quête du bien.

Geisha : les geishas représentent le pouvoir et l'intrigue féminins. Elle est une figure de divertissement énigmatique et ne peut être appréciée que par certaines personnes. Elle représente donc aussi quelqu'un qui est inaccessible. Un masque Hannya et un tatouage de geisha symbolisent une femme qui est émotionnellement complexe et inaccessible. Sur un homme, cette combinaison pourrait représenter une femme dans la vie de l'homme qui a des traits similaires.

« Samuraï » : le guerrier samouraï japonais est un symbole de force et de discipline. Alors qu’hannya est un symbole d’un comportement incontrôlable. Il s'agit d'un contraste de concepts fascinants pour un tatouage. Cela pourrait représenter la lutte éternelle entre la pensée retenue (des samouraïs)et les émotions non contrôlées (Hannya) qui peuvent causer du tort.

Tatouage d'un masque Hannya brisé :

Hannya MaskIl est synonyme de malchance ou de perte de contrôle face à la jalousie. Le masque Hannya est un paradoxe, il est souvent associé à la fois positivement et négativement. Cette dualité signifie qu'il peut être considéré comme une amulette de chance, mais aussi comme le mal incarné.
Un tatouage Hannya brisé peut symboliser l'illumination, qui transcende l'esprit "terrestre" et parle de conscience et du moi supérieur. Mais à l'inverse, il symbolise aussi les émotions humaines "terrestres" (banales) et le manque de discipline pour les contrôler (jalousie, rage, colère, etc...). C'est ici tout le contraire de l’illumination.

HANNYA AUJOURD'HUI 

Kakuriyo Yadomeshi

 Extrait de l'animé Kakuriyo no Yadomeshi

Porter un masque hannya est aujourd'hui très populaire au théâtre No mais aussi dans les médias, les arts, les films japonais et les mangas. Tu as surement déjà du l'apercevoir dans des dessins animés ou bandes dessinées japonaises. 

Dans l'animé Kakuriyo no Yadomeshi, nous suivons les aventures de Aoi Tsubaki. Un jour alors qu'elle passe devant un sanctuaire de torii, elle croise un Ayakahi (oni) assis là et il lui annonce qu'il a faim. Ce mystérieux personnage cache son visage derrière un masque hannya blanc. Cependant, après lui avoir donné de la nourriture de sa boite à bento, Aoi est kidnappée par cet ogre appelé Odanna. 

Dans le shonen Naruto, un commando ninja (Anbu) du village caché du bois, porte un masque démon Oni hannya. 

Toutes ces allusions et représentations ont largement contribué à la popularité d’Hannya.

Si tu es fan de cosplay ou tout simplement de l’univers nippon, Kawaii ou harajuku, alors nous te proposons toute une collection vêtement japonais et masque ! 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.