La princesse Kaguya

le conte de la princesse kaguya

Kaguya-hime ou princesse Kaguya est un personnage issu d’un conte japonais. Le mythe de cette princesse japonaise remonte au 10ème et est connu sous le nom de Taketori monogatari. Le conte du coupeur de bambou...

Ce texte est souvent considéré comme l’un des ouvrages narratifs nippon les plus anciens du pays. A l'instar de nombreux récits issus de la mythologie japonaise, ce conte écrit en prose et rédigé intégralement en kana.

Il se compose de sept contes dans sa version complète. Malgré les nombreuses reprises en emaki et calligraphie Japonaise, l’auteur original de cette œuvre reste inconnu. Les plus célèbres oeuvres sont celles créées par Kose Omi ou Ki no Tsurayuki

LE CONTE JAPONAIS DU COUPEUR DE BAMBOU

La princesse kaguya vêtue d'un kimono femme dans une forêt de bambou

Il était une fois au pays du soleil levant, un vieil homme, pauvre et sans descendant. Ce vieil homme est un coupeur de bambou. Comme à son habitude, il part toute la journée dans la forêt afin de couper du bambou.

Un jour, par hasard, il aperçoit une lumière vive sortir d'un des bambous. Le vieil homme fut très intrigué et décida de couper cet arbre.

À l'intérieur, il y découvrit une toute petite fille aux cheveux d’or. En plus de ces cheveux hors du commun, cette petite créature était si minuscule qu’elle tenait dans le creux de sa main. Le coupeur de bambou n’avait pas d’enfant et vit cela comme un signe divin. Il ramena donc cette petite fille, chez lui, pour la présenter à sa femme...

Le couple est fasciné par ce miracle et décide de prendre soin du nourrisson comme s’il s’agissait de leur propre fille. Il la nomme Kaguya-himé. Ainsi, le cours de la vie du couple japonais reprend comme à son habitude...

Cependant, en coupant les bambous il trouve dans les jeunes pousses des trésors ! Vêtements de soie, pépites d’or etc. La famille devient riche et le père adoptif conclut que sa fille est à l’origine de ces miracles.

Devant tout ce bonheur, le coupeur de bambou commence à croire au destin hors du commun de sa fille et décide de l’éduquer comme une fille de haut-rangs.

Dès lors, le couple décida de partir loin de la campagne afin de s’installer dans un palais où la petite Kaguya grandit sous l’œil d’une préceptrice qui l’initie aux bonnes mœurs et usages de la cour. Kaguya-himé, devient une belle jeune femme. Si belle, que les rumeurs sur sa beauté sont difficiles à cacher et se répandent aux quatre coins du pays du soleil levant.

CINQ PRÉTENDANTS POUR CINQ RELIQUES JAPONAISES SACRÉES

Conte japonais  princesse kaguya peint sur une estampe japonaise Ukiyo-e

De fait, cinq princes venus de tout le pays, viennent la voir pour la demander en mariage. Mais à l’instar de la mythologie grecquo-romaine, cette dernière leur réserva des tâches ardues afin d’obtenir sa main.

En effet, les cinq princes la comparent à un objet magnifique et inestimable lors de leur demande en mariage. S’amusant de la situation Kaguya décide de les prendre aux mots et annonce que le premier qui apportera l'objet désigné, gagnera sa main !

Taketori-no-Okina (le vieillard coupeur de bambou) révèle aux princes ce qu’ils doivent rapporter afin d’obtenir, la tant espérer, main de sa fille.

  • Pour le premier prince, il s’agit d’un bol en pierre, utilisé par bouddha lorsqu’il mendiait.
  • Le second prince doit lui ramener une branche à joyaux de l’île de Horai, île sacrée sur l’archipel nippon.
  • Le troisième prince devra lui ramener la robe au pouvoir magique que portait un célèbre rat qui habite dans la cordillère de Kunlun (Chine actuelle).
  • Le quatrième devra s’acquitter d’un joyau coloré arraché au cou d’un dragon.
  • Quant au cinquième, il devra lui fournir le coquillage d'un oiseau migrateur (en l’occurrence une hirondelle).

Les cinq princes se rendirent compte très vite que les demandes étaient tout simplement impossible à réaliser. Afin de satisfaire la princesse, le premier prétendant tenta de la duper en lui apportant un bol certes très cher, mais pas sacré. Mais la princesse découvrit le subterfuge avant d’épouser le prince.

Deux autres prétendants tentent également de la duper, en vain. Le quatrième prince renonce à trouver la relique sacrée. Quant au cinquième, il meurt à la tâche.

Tous les prétendants échouent. Quelque temps après cet épisode, l’empereur du japon rend visite à la belle Kaguya. Il en tombe instantanément amoureux.

Bien décider à s’offrir sa main, il propose de l’épouser. Cependant, sans le soumettre à quelconque épreuve la princesse refusa. La raison ? Elle ne vient pas de ce pays, elle ne peut donc le suivre au palais. Mais dans ce cas...

D’OU VIENT KAGUYA-HIMÉ?

La jeune princess kaguya ghibli

A cette période, la princesse montre de plus en plus de tristesse au quotidien. Ses parents adoptifs commencent s'inquiètent beaucoup. En effet, lorsqu’elle voit la pleine lune, elle se met à pleurer, sans être capable d’expliquer pourquoi à ses parents adoptifs.

Par la suite, en les voyant tout faire pour la rendre heureuse, elle leur révèle qu’elle vient de Tsuki no Miyako, la capitale de la lune et qu'elle doit retourner parmi les siens. Ce monde céleste japonaise appartient au dieu japonais de la lune: Tsukuyomi. Le frère de la déesse du soleil (Amaterasu), et du dieu des tempêtes: Susanoo... 

Après quelque temps, le jour de son retour est arrivé. L'empereur toujours très attaché à elle envoya une patrouille autour de sa demeure afin de la protéger du peuple de la Lune, mais c’était trop tard. En effet, des êtres célestes étaient déjà devant la porte de la maison de Taketori-no-Okina et emmena Kaguya-hime sur la Lune, avec les siens.

Avant de partir elle remercia très chaleureusement ses parents adoptifs et adressa une lettre à l’empereur nippon. 

FOLKLORE ET CULTURE POPULAIRE JAPONAISE

Ce conte japonais très célèbre, a été adapté dans de nombreux formats et œuvres contemporaines. On retrouve dans des esquisses japonaises (emaki). La princesse Kaguya est dessinée dans des tiges de bambou dès le Xe siècle.

Les films d’animation ou les séries d’animations japonaises (manga) comme Pokemon ou Naruto s'inspire parfois de ce conte légendaire et fantastique.

KAGUYA NARUTO

Kaguya naturo est un personnage féminin de manga japonais

Dans Naruto, le personnage de Kaguya tient une place de choix. Il s’agit de l’avant dernière ennemie de Naruto. Kaguya est la première personne à utiliser et apprivoiser le chakra, énergie essentielle dans l’art ninja. Cette femme est à l’origine des jutsu et du ninjustu (les techniques ninja dans l’univers Naruto).

Lors de la grande guerre, Sasuke Uchiwa et Naruto Uzumaki utilisent des techniques afin de la mettre hors d’état de nuire et sauver Konoha et le monde shinobi. Pour ce faire, ils utilisent un sceau, une super technique en quelque sorte.

Dans l’univers Shippuden (seconde partie du manga Naruto), on découvre la rencontre du monde ninja avec le peuple de la lune. Cela montre à quel point, dans la culture japonaise, la lune tient une place à part !

Le personnage de Kaguya Ostutsuki est également présent dans tous les jeux vidéo de la franchise. On la retrouve aussi  dans les conventions manga sous forme de cosplay. Shirt, sweat-shirt ou bien figurine, ce personnage clé de la fin de l’œuvre se décline nous de nombreuses formes.

KAGUYA SOUL EATER

kaguya soul eater

Dans Soul Eater, œuvre du mangaka Atsushi Okubo, Kaguya est l'une des clowns invoqué par Asura, principal antagoniste de la série. Dans cette œuvre, Kaguya a encore un lien avec notre satellite naturel. En effet, elle réside sur la lune et affronte les protagonistes dans l'arc final du manga.

KAGUYA SAMA LOVE IS WAR

kaguya sama love is war

Kaguya sama est la vice présidente du conseil des élèves de son école. Dans la saison 2 de cet animé nippon, le personnage de Miyuki compare sa relation avec Kaguya et le mythe de la princesse japonaise...

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.