yamata-no-orochi

Dragon Japonais -

Yamata No Orichi, le Monstrueux Dragon

Le dragon Yamata no Orochi est un monstre japonais à huit têtes et huit queues. Cette créature mythologique est un dragon démon du pays du soleil levant. 

Cette créature démoniaque est différente d'un dragon nippon que l'on a l'habitude de voir dans le folklore asiatique. Ce terrifiant monstre a des yeux rouges comme les flammes de l'enfer. Son long corps de serpent s'étend sur plusieurs vallées entières.

Il est tellement puissant et âgé que des arbres poussent sur ses écailles impénétrables.

Contrairement aux dragons japonais, le Yamata No Orichi est monstrueux, démoniaque, perfide, sauvage et affamé ! Il n'a rien à voir avec l'image des créatures célestes ou aquatiques que l'on voit dans les mangas comme Dragon Ball ou le Voyage de Chihiro. On pense notamment au dragon Shenron et au dragon blanc Haku !

Assis toi bien au fond de ton siège car nous allons t'expliquer dans cet article :

  • La légende de ce dragon démoniaque
  • Ou retrouver les traces de ce terrible démon japonais ?
  • Le Yamata No Orochi dans la culture populaire nippone

Si tu es fan du mythe des dragons asiatiques alors profite de cette offre sur cette bague en argent 925 avant que le dragon ne dévore ton âme égarée ! 

bague-dragon

Le légendaire dragon Japonais

Dans le folklore japonais le Yamata no Orochi est mentionné pour la première fois dans la compilation des récits légendaire appelés : Kojiki et le Nihongi. Le mythe shinto de ce dragon remonte à la préhistoire car c'est un démon qui terrorisait le monde des hommes tels les terrifiants Oni et Yokai !

1. Le lien avec le dieu japonais Susanno

Il y a des siècles de cela, le kami de la tempête et de la foudre nommé Susanoo, fut chassé du royaume céleste (Takamagahara). Il descendit sur terre au mont Torikama à la source de la rivière Hi dans la province d’Izumo.

Il vit des baguettes flotter dans une rizière et en déduit que des villageois vivaient non loin. Il remonta le cours de la rivière et rencontra un couple d’ancêtres : Ashinazuchi et Tenazuchi, qui pleuraient en regardant leur fille.

Elle se nommait Kushinada-hime, elle était vêtue d’un splendide kimono japonais blanc, elle avait les cheveux long, soyeux et noir comme une pierre obsidienne. Sa peau était aussi blanche comme de la porcelaine. Ses yeux exprimaient une douceur sans pareil (oui Susanoo a le coup de foudre...) !

conte-japonais-susano-et-yamata-no-orochiLe conte japonais de susano et le Yamata-no-orochi en estampe

Ils lui expliquèrent qu'ils avaient jadis huit filles, mais que chaque année, le démon et serpent à huit têtes en demandait une en sacrifice.

Il ne leur restait plus que leur huitième et dernière fille, Kushinada hime. Bientôt, démon serpent allait descendre de sa montagne pour exiger son rituel de sacrifice humain.

2. Yamata no Orichi et Kushinida Hime

Le couple se lamentait de ne pouvoir sauver leur dernière fille des griffes de ce dragon des ténèbres. 

Susanoo expliqua qu'il était le frère aîné de la déesse du soleil Amaterasu, et qu'il offrait de tuer la bête en échange de la main de Kushinada hime. Le couple accepta et Susanoo mis en œuvre son plan pour vaincre le serpent dragon.

combat-contre-yamata-no-orochiLe célèbre combat contre Yamata no orochi

Dans la culture japonaise, il est dit que Susanoo transforma Kushinada-hime en peigne kanzashi et la plaça dans ses cheveux. Ensuite, il demanda au couple de personnes âgées de brasser du saké. Puis de construire une clôture autour de leur maison avec huit portes.

Il construisit une plate-forme et plaça une cuve pour contenir le saké à l'intérieur de chaque porte. Après avoir versé le saké dans les cuves, il se cacha et attendit !

3. Susanoo vs Yamata No Orochi

Le Yamata-no-Orochi sorti de sa caverne et se dirigea vers son divin sacrifice. Tous les serpents aiment le saké, et le Yamata-no-Orochi n'est pas différent.

Chacune de ses huit têtes plongea dans une cuve et but profondément la boisson qu'elle contenait. Après avoir tout englouti, il était tellement saoul qu'il s'évanouit !

dragon-à-8-têtes-yamata-no-orochiLe dragon à huit têtes affrontant le dieu Susanoo | Source illustration Artiste Yama Orce

Le dieu du tonnerre surgit en dégainant son épée. Il envoya Yamata-no-Orochi au royaume des morts. La rivière Hii devint rouge de sang du démoniaque dieu de la mer. 

4. L'épée Kusanagi

Alors qu'il coupait l'une des queues du serpent, l'épée de Suasanoo se planta dans quelque chose de dur, et sa propre lame céleste se brisa.

Il trouva une épée tranchante logée à l'intérieur. Il sortit cette grande et belle lame de corps du serpent. Ce n'était pas pas un sabre ordinaire. Il l'offrit à sa soeur aînée Amaterasu, la divinité japonaise du soleil et la souveraine de Takamagahara.

Cette épée fut appelée Kusanagi-no-tsurugi (la grande épée Kusanagi). Elle  devint l'un des trois grands trésors impériaux de la mythologie nippone.

kusanagiCréation artistique pas Sanhueza | Montage par team Shogun Japon | Katana Kusanagi tenu dégainé par le dieu Susanoo

Le Yamata no Orochi ayant été tué et Kushinada protégée, Susanoo chercha dans le pays d'Izumo un endroit approprié pour construire un palais impérial. En arrivant à Suga, Susanoo déclara : "Mon cœur se sent si bien ici. C'est l'endroit que je cherchais !" Et c'est là qu'il construisit son palais. 

Susanoo nomma alors son beau-père Ashinazuchi comme gardien du palais, ou il vécut avec sa femme Kushinada-hime... On dit que le poème récité par Susanoo est à l'origine de la poésie japonaise comme le waka et le haïku.

Pour en apprendre plus sur les autre légendes de dragon, nous te conseillons de lire notre article sur la signification des dragons japonais. Tu y découvriras pourquoi ces dieux kami millénaires sont associé à la sagesse et la chance

Le Yamata No orochi a-t-il vraiment existé ?

Il y a des traces de ce dragon oni sur la terre et voici les rumeurs, métaphores et lieux ou l'on a constaté se présence divine !

1. Yamata no Orichi et la rivière Hii

Il y a plusieurs interprétations de ce mythe. En réalité, l’histoire serait une personnification des zones de riziculture. Cela s’explique par le fait que le nom Inadahime signifie "Princesse de la rizière".

Dans une seconde version, le serpent Yamata no orochi est associé au courant de la rivière qui aurait été dompté tout comme la rivière Hii par la riziculture.

riviere-hii-dragonEstampe japonaise de la rivière Hii associée au mythe du dragon Yamata

La défaite du serpent est donc similaire à la servitude de la rivière pour le processus d’irrigation. D'autres théories suggèrent que le Yamata no Orochi était un bandit vivant dans les montagnes.

2. Les traces réelles du monstrueux dragon 

Dans la réalité, la zone où Susanoo a rencontré Kushinada Hime s'appelle Torikami. Cela se situe près du cours d'eau supérieur de la rivière Hii dans la ville d'Oku Izumo, au sud de Shimane.

Le bassin Amagafuchi

Amagafuchi est le bassin profond où les eaux de la rivière Hii ralentissent. C'est potentiellement le lieux où vivait le Yamata no Orochi. Il se trouve dans le quartier Kisuki de la ville de Unnan. 

Sanctuaire shinto de Suga

sanctuaire-Suga

Le sanctuaire de Suga, dans la région de Daito, est l'emplacement du palais de Suga où Susanoo et Kushinada Hime ont vécu après qu'il ait tué le Yamata no Orochi.

Le nom Suga vient de l'expression "sugasugashii" ("rafraîchissant"), ce que Susanoo a dit avoir ressenti en ce lieu. 

Le dragon japonais Yamata No Orichi et la culture pop

Le mythe du Yamata no Orochi  est aussi utilisés dans des animés manga dont les thématiques tournent autour de l’ère Edo, des samouraïs, du shogun, de la dynastie impériale, des oni, kami, démons japonais et de ninjas…

1. Technique Ninjustu : Orochimaru

Dans le célèbre manga Uzumaki Naruto notamment le Yamata No Orochi est la plus grande et la plus puissante technique du Ninja Orochimaru. C’est l’un des trois Ninja légendaires. C’est un shinobi renégat qui suit son propre nindo…

orochimaru-yamata-no-orochiLe ninja shinobi Orochimaru et sa technique Yamata-no-orochi

En utilisant cette technique ninjutsu, Orochimaru peut le katana Kusanagi pour attaquer ses ennemis.

2. Yamata no Orochi dans le shonen One piece

yamata-no-orochi-animeExtrait du manga animé One Piece avec le shogun Orochi

Le fruit du démon Hebi Hebi no Mi donne le pouvoir de se transformer en dragon démoniaque. Ce pouvoir est détenu dans le manga animé par Kurozomi Orochi qui affront Luffy au chapeau de paille et son équipage dans les épisodes ou chapitre dans le pays de Wano !

3. Saitama vs Orochi

one-punch-man-orochiLe super héro Saitama affrontant le "puissant" monstre Orochi

Dans le manga One Punch man, le roi des monstres portent le nom de Orochi. Dans une de ses formes ultimes, il se transforme en dragon possédant un grand nombre de têtes. On ne t'en dit pas plus mais si tu lis les scans tu sais que tout se finit en un coup de poing avec ce hero japonais au crâne chauve

CONCLUSION

Si tu es fan de cosplay, un adepte de la Japan expo, de la Paris Manga ou un passionné de l'univers japonais des dragons alors toute l’équipe Shogun Japon t’invite à découvrir notre collection de produits inspirés du dragons japonais qu'ils soient malfaisants ou bons !

On te souhaite une bonne visite sur notre boutique japonaise en ligne !

collection-vetement-dragon


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevoir en exclusivité nos dernier articles