histoire-du-japon

Quelle est l'histoire du Japon ?

L'histoire japonaise est marquée par des périodes d'isolement qui ont permis au pays de développer une culture unique et insulaire. La culture nippone va captiver le monde et les convoitises politiques après son ouverture au 19ème siècle.

Le pays du soleil levant est emprunt d’une histoire unique dont la renommée à traversé les âges et les époques depuis le 3ème siècle ap. Jc jusqu’à aujourd’hui. La mentalité japonaise est singulière et marque en tout point sa différenciation avec les coutumes et cultures du monde entier.

Nous allons voir dans cet article l’histoire du pays du soleil levant à travers les différentes périodes en passant du Japon féodal, à l’empire japonais des samouraïs, jusqu’à notre ère ! Sois prêt à découvrir la culture japonaise, ses secrets, sa richesse et son histoire !

collier du japon

L’ère Heian

La première découverte écrite du Japon provient des annales de la cour chinoise (3ème siècle après JC). Ce sont les premiers documents relatif à l’archipel japonaise. Le peuple chinois les décrit comme un peuple vivant au large de la Corée sur des îles. Ils étaient gouvernés par une reine nommée Himiko. C’est à cette période qu’émergence d’une nouvelle élite japonaise. Les aristocrates chinois et leur manières ont donc grandement influencé le Japon.

l-histoire-du-japonL'histoire du japon est agrémentée de symbole antique liée à la culture asiatique et chinoise / Source image Adobe - Création visuelle Shogun Japon

C’est une période très importante pour la civilisation nippone car c’est pendant la période Hein (794-1175) que les mythes et folklores japonais fusionnent avec l’art chinois. Il y a de nombreuses similitudes entre ces deux cultures comme la calligraphie, la poésie (haiku), la peinture ou encore les estampes. On retrouve d’ailleurs certains symboles comme le dragon japonais ou les serpents dans les fantastiques histoires de la mythologie japonaise et chinoise

L’élégance de la cour de Heian est aussi marquée par la création d’oeuvre de littérature emblématique comme le célèbre : Le Dit du Genji !

L’ère des samouraïs

Les Japonais étaient avant tout un peuple de guerriers. Mais pas n’importe lesquels. Des guerriers nobles et fiers suivant un code d’honneur strict que l’on appelle le bushido. Ce code éthique est régit par 7 grands principes comme la bravoure, la loyauté ou encore l’honneur. Les samouraïs du Japon féodal sont formés depuis leur plus jeune âge à la maitrise du sabre (katana), ils apprennent aussi à tirer à l’arc japonais. Ils sont connus pour leur vertus guerrières.

samourai-histoire.L'histoire du guerrier samourai a inspiré le monde entier 

Ils jurent fidélité à leur daiymo ! Aujourd’hui au Japon, le mythe du samouraï japonais continue encore d’influencer la culture populaire à travers des films d’animation, et des mangas.

D’un point de vu historique, c’est à partir de 1185, que la classe des samouraï prend le pouvoir. Le raffinement de la cour impériale laisse place aux guerres et aux batailles entre les différents chefs de guerre féodaux et clans pour le pouvoir central. Deux grands clans s’affrontent. Le clan Minamoto et le clan Taira.

Cette guerre civile fonde les bases du premier shogunat. Le pouvoir détenu initialement à Kyoto est transféré à nouvelle capitale japonaise de Kamakura. Les seigneurs de guerre Shogun dirigent sur le papier le pays au nom de l’empereur japonais. Pour en savoir plus sur eux, tu peux consulter notre article sur les plus grands shogun japonais ! Nous te présentons leurs histoires guerrières, leurs défis, et leur déclin (le tout dans le détail) !

Mais sans vouloir te "spoiler leur fin", sache qu'en 1467, une nouvelle guerre civile met fin à leur toute puissance. Cette période est marquée par un siècle de conflits et de troubles. L’autorité du gouvernement est rétabli par Nobunaga Oda, Hideyoshi Toyotomi et leyasu Tokugawa. Le nouveau pouvoir s’installe sur un petit port de pêche nommé Edo, il s’agit de la ville de Tokyo.

L’époque Edo

Pour conserver le contrôle sur l’archipel nippon. Le shogunat Tokugawa limite les importations étrangères du monde occidental à la région unique de Nagasaki. C’est à cette période que les missionnaires Portugais (jésuites) tentent de convertir le peuple japonais au catholicisme.

Le résultat est l’expulsion des Portugais en dehors des frontières nippones. Seuls les Hollandais sont autorisés à poursuivre leur commerce car ils aidèrent à supprimer la communauté chrétienne naissante.

edo-periodEdo period marquée par des symboles japonais comme la grue japonaise et les splendides geisha

Pendant plus de deux siècles suivants, le japon pratique une politique d’autarcie. Les relations entre l’empire du Japon et l’occident sont presque totalement coupées. En 1700, Edo devient la ville la plus peuplée au monde avec près d’un million d’habitants.

C’est à cette époque notamment que se développe le théâtre japonais, une littérature osée et le « monde flottant » (quartiers des plaisirs). Cette culture japonaise est poussé par les riches marchands de d’Edo. C’est L’émergence de la culture japonaise authentique et unique que nous connaissons imprégnée est largement due à cette période d’isolement.

On pense notamment aux geisha, à la cérémonie du thé, au combat de sumo etc…

L’ère Meiji

En 1853, le commodore Perry, de la marine américaine, pénètre sans autorisation dans la baie d'Edo. Il brave l’interdiction nippone qui ne souhaite pas avoir de relation internationale. Cette période va marquer la fin de l’ère des samouraïs. C’est une opportunité pour l’empereur qui ne souhaite plus être une marionnette au main du Shogun. C’est un peu plus compliqué que ça en réalité. 

Une nouvelle guerre civile va marquer le pays par des affrontement violents entre le shogunat et les réformateurs. Ces derniers utilisent des armes occidentales pour soumettre le shogunat qui finira par totalement s’écrouler.

l-ère-meijiL'ère meiji symbolise la modernisation technologique et la fin de la puissance de la caste samouraï

C’est uniquement à partir de 1868 que l’empereur Meiji reprend totalement le pouvoir impérial. Il s’installe dans là nouvelle capitale de Tokyo. Cette période marque une grande phase de modernisation du pays grâce aux technologies occidentales.

C’est également le début de l’occidentalisation avec notamment le chemin de fer, l’importation des cigarettes, et l’influence de la mode occidentale ! Le kimono traditionnel laisse place aux pantalons et aux chemises !

Le Japon du 20ème siècle

L'empereur Meiji meurt en 1912Le Japon semble sur la voie de la libéralisation. 

Une catastrophe va transformer le visage du Japon : le séisme du Kanto qui fit environ cent mille morts. Une grande partie de Tokyo est aussi détruite dans ce cataclisme. Au sein de la société japonaise, les avis sont partagés mais certains pensent que cette catastrophe est le résultat des excès de la période Taisho. C'est pour eux un véritable jugement du ciel.

Des émeutes vont éclater entre les Japonais et l'immigration Coréenne. Les coréens sont accusés de profiter de la situation pour piller les habitants de Tokyo suite au seisme

Encore aujourd'hui, les Japonais continuent de faire moment de silence le premier septembre, en mémoire des victimes de Kanto.

histoire-de-pearl-harborL'histoire de Pearl Harbor en image par le magazine Lepoint

À la recherche de leur grandeur passée, le japon décide en décembre 1941 de lancer des offensives surprises sur l’empire britannique et les États-Unis. Cela marque leur entrée dans la seconde guerre mondiale. Les Américains lancent en août 1945, la terrible bombe atomique sur Nagasaki et Hiroshima. L’empereur Hirohito demande alors a paix.

L’après guerre au Japon

Après la défaite japonaise, les Américains occupent le Japon pendant sept années. Cela va transformer le pays et une partie de sa culture traditionnelle.

Lorsque l'occupation américaine se termine en 1952, le Japon est enfin libéré dès 1952 avec la fin de l'occupation américaine. C'est la première fois depuis des décennies que le Japon ne subit pas un contrôle militaire quelqu'il soit.

Cela permet aux Japonais d'être plus libre dans leur expression créative. De grandes innovations et progrès sont réalisés dans la littérature, l’art japonais et l'architecture.

Mai 1968 marque aussi la révolte de la jeunesse japonaise. Les zengakuren étaient une association militante parfois violente qui n'hésitait pas à affronter la police pendant les manifestations. Pour te faire une petite idée tu peux regarder le manga Akira ou l'on peut voir des manifestations qui dégénèrent comme cela a pu être le cas en 1968...

zengakurenLes zengakuren de mai 1968 prêt à affronter les forces de l'ordre

Afin de satisfaire la demande des pays occidentaux, la production industrielle du japon est augmentée. Les exportations de voitures et de technologie en tout genre permettent au Japon de devenir l'un des pays les  les plus riches du monde. Le pays continue à prospérer jusqu'à ce que la bulle économique explose en 1992.

Le Japon du 21ème siècle

En dépit de la crise économique engendrée par la récession, le Japon reste  un géant industriel de la scène mondiale. Ils continuent d'innover dans les domaines de l’espace, des transports, des médias et du design.

En terme de culture, la mode Japonaise est à son paroxisme. Les plus grands créateurs de mode du monde mélangent avec enthousiasme les vêtements traditionnels japonais et le style Européen

La nation entière est déterminée à profiter des jeux olympiques de 2021 pour se placer à nouveau sous le regard du monde.

Si tu n'as pas la chance de te rendre au Japon d'ici la nous te conseillons vivement de visiter notre boutique japonaise ou bien de t'impregner de la richesse culturelle japonaise en lisant notre article sur la signification des symboles japonais !

les-symboles-du-japon


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevoir en exclusivité nos dernier articles